Angola: Bié - Le nonce apostolique qualifie de positive la coopération avec l'État angolais

Cuito — Le nonce apostolique d'Angola et de Sao Tomé, Mgr Giovanni Gaspari, a considéré vendredi, à Cuito, province de Bié, comme positive la coopération entre l'Église catholique et l'État d'Angola, notamment dans le domaine social.

Mgr Giovanni Gaspari s'est adressé à la presse au terme d'une rencontre avec le gouverneur par intérim, José Fernando Tchatuvela, avec qui il a abordé des questions liées à l'église au niveau de la province, ainsi que celles liées aux secteurs économique et social du Gouvernement en faveur de la population locale.

Le représentant du Saint-Siège, qui effectue une visite de 48 heures à Bié, a déclaré que l'Accord-cadre entre l'État angolais et l'Eglise Catholique, signé en Septembre 2019, démontre les bonnes relations existantes, qui pourraient se raffermir dans différents domaines.

L'accord prévoit la reconnaissance de la personnalité juridique de l'Église Catholique dans le pays et la propriété de ses biens.

Il a reconnu, d'autre part, le soutien du gouvernorat provincial dans la récupération des infrastructures sociales de l'église, notamment les écoles et les unités de santé, soulignant que l'Eglise continuera à travailler avec les autorités angolaises dans la moralisation des familles.

Pour sa part, le gouverneur par intérim, José Fernando Tchatuvela, a considéré l'Église Catholique comme l'un des principaux partenaires de l'Etat, notamment dans les actions visant à moraliser la société, la formation académique et professionnelle, ainsi que l'assistance médicale à la population.

Mgr Giovanni Gaspari s'est adressé à la presse au terme d'une rencontre avec le gouverneur par intérim, José Fernando Tchatuvela, avec qui il a abordé des questions liées à l'église au niveau de la province, ainsi que celles liées aux secteurs économique et social du Gouvernement en faveur de la population locale.

Le représentant du Saint-Siège, qui effectue une visite de 48 heures à Bié, a déclaré que l'Accord-cadre entre l'État angolais et l'Eglise Catholique, signé en Septembre 2019, démontre les bonnes relations existantes, qui pourraient se raffermir dans différents domaines.

L'accord prévoit la reconnaissance de la personnalité juridique de l'Église Catholique dans le pays et la propriété de ses biens.

Il a reconnu, d'autre part, le soutien du gouvernorat provincial dans la récupération des infrastructures sociales de l'église, notamment les écoles et les unités de santé, soulignant que l'Eglise continuera à travailler avec les autorités angolaises dans la moralisation des familles.

Pour sa part, le gouverneur par intérim, José Fernando Tchatuvela, a considéré l'Église Catholique comme l'un des principaux partenaires de l'Etat, notamment dans les actions visant à moraliser la société, la formation académique et professionnelle, ainsi que l'assistance médicale à la population.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.