Afrique de l'Ouest: Marché financier / Malgré la crise sanitaire - La BRVM enregistre 246 milliards de FCFA de valeur de transactions

22 Janvier 2021

Le marché financier régional a poursuivi son évolution en 2020, en dépit de la crise sanitaire liée à la Covid19 et la chute inédite de la croissance économique mondiale entraînée par les mesures prises pour endiguer cette pandémie.

De ce fait, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a réussi à tirer son épingle du jeu avec une progression de 80 % de valeur de transactions en 2020. Présentant le bilan des activités 2020 des deux structures centrales du marché financier régional de l'UEMOA ainsi que leurs perspectives 2021 en visioconférence, le directeur général de la BRVM et du Dépositaire Central/Banque de Règlement (DC/BR), Dr Edoh Kossi Amenounvé a indiqué qu'outre la baisse des indices, la BRVM a enregistré 246 milliards de FCFA de valeur de transactions contre 136 milliards de FCFA en 2019. Par ailleurs, 46 sociétés ont été cotées, pour une capitalisation boursière de 4367 milliards de FCFA, et 80 lignes obligataires pour une capitalisation de 6 051 milliards de FCFA.

S'agissant du DC/BR, il a enregistré une conservation totale de 10 961 milliards de FCFA, soit une hausse de 15 % comparé à 2019 et des Evènements Sur Valeurs (ESV) de 1 055 milliards de FCFA, en progression de 24 % comparé à 2019. Se félicitant de ces performances, Dr Amenounvé a ajouté que l'année 2020 a été riche en actions stratégiques pour la BRVM et le DC/BR. Notamment, sa capacité à soutenir les Etats et le secteur privé face à leurs besoins de financement en des situations critiques comme celle engendrée par la pandémie de la COVID-19. « Ces actions avaient pour objectifs, entre autres, de favoriser l'accès des PME au marché, développer des partenariats stratégiques, améliorer la culture boursière des populations, etc. », a-t-il indiqué.

Ainsi face à certaines craintes, Dr Edoh Kossi Amenounvé s'est montré optimiste sur l'évolution des marchés financiers en 2021. Au niveau des perspectives, la BRVM et le DC/BR entendent poursuivre les actions de développement par l'élargissement de la cote avec l'attraction de nouvelles valeurs et en privilégiant la sortie des fonds de Private Equity; le lancement des émissions obligataires de groupe (basket bonds) pour les PME; le lancement des études pour la mise en place d'un marché de produits dérivés; l'accélération de la digitalisation des opérations et des services du marché ; l'étude pour la mise en place d'un datacenter régional pour renforcer le dispositif de continuité des activités, etc.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.