Madagascar: Herimanana Razafimahefa - « Priorité à l'appui au développement local »

Le nouveau président du Sénat, Herimanana Razafimahefa, veut bien soutenir tous les élus locaux, quel que soit leurs appartenances politiques.

« Les sénateurs effectueront des descentes à chaque inter-session parlementaire afin de soutenir les élus locaux dans toutes les communes éparpillées dans tout Madagascar », a déclaré ce nouveau président du Sénat.

Identifier les problèmes au niveau des Collectivités Territoriales Décentralisées tout en apportant des solutions y afférentes. « C'est ce que nous allons effectuer une fois que le bureau permanent du Sénat sera installé. Il y aura ainsi des descentes systématiques au niveau de toutes les communes éparpillées dans tout Madagascar à chaque inter-session parlementaire. En effet, notre priorité des priorités constitue l'appui au développement local, en soutenant particulièrement tous les élus locaux, sans considérer leurs couleurs politiques. Aucun élu au niveau des collectivités territoriales décentralisées, ne sera ainsi marginalisé même si l'on n'a pas la même appartenance politique », a déclaré le nouveau Président du Sénat, Herimanana Razafimahefa.

Initiative louée par le Président. Et lui d'enchaîner qu'il y a des maires qui ont besoin d'une assistance technique afin de contribuer au développement local. En outre, « les Sénateurs seront ainsi les porte-paroles des élus locaux tout en assurant la courroie de transmission avec le pouvoir exécutif, à part leur rôle en tant que pouvoir législatif. Ils vont identifier les contraintes rencontrées par ces élus locaux à travers des descentes sur le terrain. Des partenariats entre les deux parties seront ensuite renforcés pour pouvoir apporter des solutions y afférentes. L'objectif commun consiste à asseoir un réel développement socio-économique local.

Cette initiative a été louée par le Président de la République, Andry Rajoelina », a-t-il précisé. Il faut savoir que l'actuel Président de la Chambre Haute dispose d'une très bonne expérience dans le domaine du développement des collectivités territoriales décentralisées étant donné qu'il a déjà occupé le poste d'adjoint au Maire dans son parcours. Et hormis sa brillance dans la carrière politique, le Président Herimanana Razafimahefa est également un économiste de formation sortant de l'université des Sciences Sociales de Grenoble. « J'ai opté pour la filière Economie Internationale », a-t-il ajouté.

On peut ainsi dire qu'il est un vrai technicien maîtrisant bien le domaine de développement économique d'une nation, en partant par la promotion du développement local. En effet, tout se reconstruit à la base. Par ailleurs, il a déjà occupé le poste de Secrétaire général du ministère de l'Energie et des Mines durant la période de 2002 à 2003. Avant d'être élu à la tête de cette institution, il était également le Secrétaire général au sein du ministère de l'Education Nationale.

Développement durable. Et ce n'est pas tout! Le nouveau Président de la Chambre Haute ne ménage pas ses efforts pour mener des actions sociales en faveur des couches les plus défavorisées. À titre d'illustration, « j'ai contribué à la scolarisation de 170 enfants issus de ces couches les plus vulnérables dans la commune rurale de Mahitsy, depuis sept ans maintenant, et ce, en partenariat avec une association allemande. Ces élèves ont été dotés de fournitures scolaires et de tabliers. Ils bénéficient également des cantines scolaires. Nous continuons toujours à les appuyer même si certains d'entre eux poursuivent maintenant leur éducation dans d'autres écoles secondaires.

En outre, nous assurons le paiement des salaires des enseignants », d'après ses explications. La viabilisation de cette école primaire en matière d'adduction en eau potable et d'alimentation en électricité, n'est pas en reste. Le Président Herimanana Razafimahefa s'engage également dans la préservation de l'environnement afin de contribuer au développement durable de Madagascar. Raison pour laquelle, il a responsabilisé ces enfants scolarisés à effectuer chaque année un reboisement de jeunes plants endémiques autochtones sur une surface de 7 ha dans la commune de Mahitsy.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.