Madagascar: Sport Universitaire - Le Malagasy Rugby et l'Université d'Antananarivo, main dans la main

Lors de la signature de la convention entre les deux parties prenantes hier à la présidence de l'université.

L'Université d'Antananarivo et le Malagasy Rugby ont officialisé leur travail en commun pour le développement du rugby. Ambohitsaina retrouvera bientôt ses valeurs historiques sur les sportifs intellects.

Déjà engagé par une convention avec la Fédération malgache de basket-ball (FMBB), l'Université d'Antananarivo ira droit au but sur la relance et la redynamisation des sports universitaires. Une nouvelle collaboration avec le Malagasy Rugby vient de commencer. En effet, la convention unissant les deux entités a été signée hier à Ankatso par le professeur Mamy Raoul Ravelomanana, président de l'université et Marcel Rakotomalala, président de la fédération.

Cette convention d'une durée indéterminée intervient dans le cadre de la promotion du ballon ovale à Ambohitsaina. Elle comporte divers aspects, allant de la formation du développement de la pratique du rugby à travers des formations, telles que les formations des arbitres, des joueurs, des entraîneurs, et des préparateurs physiques, en passant par la participation de l'équipe de l'université à la compétition fédérale. Il y aura aussi un échange avec d'autres équipes des universités de l'étranger. En effet, le Malagasy Rugby assurera les appuis techniques et logistiques en termes d'organisation de compétitions. Sans doute, cette signature est la suite logique de la formation du rugby à VII pour les étudiants en décembre dernier. Et depuis que le rugby fait son entrée dans les disciplines des sports universitaires.

« Le rugby est un jeu collectif et stratégique. C'est l'équipe la plus expérimentée qui va se distinguer, c'est aussi la réalité dans le domaine des recherches scientifiques. C'est pour dire que le rugby est un sport pour les gentlemen, c'est ce qu'on peut constater dans les autres grandes universités comme l'Université d'Oxford. Qu'il en soit ainsi et que cette convention puisse nous apporter beaucoup de succès », a annoncé le président de l'université durant son allocution. Il a ajouté que « l'Université d'Antananarivo a été dotée d'un grand terrain. Mais le message que je voulais transmettre au ministère de la Jeunesse et des Sports, c'est que ce terrain soit réhabilité et sera comme le stade des Makis à Andohatapenaka ».

Quant à Marcel Rakotomalala, il a souligné que « depuis que le rugby a côtoyé l'université en 2020, déjà deux étudiantes sont parmi les présélectionnées dans l'équipe nationale du rugby à VII féminines. Elles sont en regroupement en vue du tournoi de repêchage aux Jeux Olympique de Tokyo. Il y a aussi Lahatra, le capitaine des Makis à XV qui lui est un étudiant de l'ENS ».

En effet, ce projet entre dans les programmes du Malagasy Rugby. La fédération l'avait déjà commencé depuis les Ecoles Primaires Publiques (EPP), il y a trois ans. Elle est actuellement arrivée au stade supérieur. A travers cette convention, le rugby trouvera ses vraies valeurs et que l'idée préconçue de cette discipline, soi-disant réservée aux voyous ou aux bas- quartiers, soit dépassée.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.