Madagascar: Isonala-Betroka - Trois présumés kidnappeurs abattus par la gendarmerie

Cette histoire qui n'a pas fait d'écho dans les médias a eu lieu la semaine dernière.

Ce serait étonnant d'entendre qu'un tel résultat de la gendarmerie en matière de lutte contre les actes de grand banditisme de ce genre ne soit pas considéré et rapporté au grand public. D'autant plus que des éléments de nos forces de l'ordre y ont mis leurs efforts avec dévouement. Trois auteurs de kidnapping ont été neutralisés et un autre présumé a été arrêté. L'établissement des dossiers de récompense à des gendarmes qui ont réalisé ces résultats est en cours, et cela en exécution du principe et promesse du Secrétaire d'Etat chargé de la Gendarmerie. Des dossiers de récompense seront établis au profit des gendarmes ayant capturé et neutralisé ces trois ravisseurs.

Un enfant enlevé. A l'origine de cette affaire était l'enlèvement d'un enfant nommé Mahatoetsy, survenu le 11 janvier 2021 à Ambia, fokontany Sarondra, district d'Isoanala. Les malfaiteurs ont demandé une rançon à la famille de la victime, mais elle a préféré ne pas divulguer la somme versée par peur des représailles. Après le paiement de la rançon par la famille, les ravisseurs ont libéré la victime saine et sauve le 13 janvier 2021.

La famille de la victime n'a pas informé la Gendarmerie. Cependant, les gendarmes de la brigade d'Isoanala ont été avisés de l'événement à partir des faits rapportés. Ils ont fait des investigations et sont arrivés à trouver le lieu de refuge des ravisseurs. Ainsi, le 17 janvier 2021, de bon matin, trois ravisseurs, tous des habitants du fokontany de Kirobo, ont été arrêtés. Ces derniers ont avoué être parmi ceux qui ont commis le kidnapping et une somme de 560 000 Ar parmi la rançon a encore été découverte sur eux.

Durant leur enquête, les trois ravisseurs ont encore dénoncé leurs acolytes et ont guidé les gendarmes vers Andranovory-Tsiritra, fokontany Berotsy ambany, toujours dans la commune d'Isoanala, pour capturer le reste des malfaiteurs. Mais, en cours de route, les trois ravisseurs se sont soulevés contre leur accompagnateur pour s'échapper. Ils ne se sont pas arrêtés malgré les sommations faites, ce qui a obligé les gendarmes à utiliser leurs armes.

Touchés par balles, les trois ravisseurs ont succombé des suites de leurs blessures. Cette affaire est déjà remise entre les mains du Procureur du Tribunal de Première instance de Betroka, à qui est rattachée la commune d'Isoanala en matière de juridiction. La population et les autorités locales se sont félicitées face à la neutralisation de ces malfaiteurs qui terrorisaient les habitants depuis des lustres.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.