Ile Maurice: Travailleurs étrangers - Un réseau de faux agents recruteurs Inde-Maurice sévit

L'importation de main-d'œuvre étrangère a la cote. Et ce n'est pas seulement parce que ces travailleurs aident au «développement» du pays ou à fournir du pain aux Mauriciens. Non. C'est parce que des petits malins, des faux agents recruteurs en Inde et à Maurice, y trouvent leur compte. Sans que parfois ces travailleurs, indiens surtout, n'y trouvent le leur. Ils y ont même perdu de fortes sommes, en moyenne 70 000 roupies indiennes (environ Rs 38 000), payées d'avance comme frais.

C'est par pure coïncidence que cette Mauricienne qui fait de bonnes œuvres en Inde est tombée, parmi ces millions d'Indiens, sur quelqu'un qui en a été victime.

De fausses annonces d'offre d'emploi sont faites notamment à travers les réseaux sociaux. De pauvres Indiens contactent l'agent, un certain Chandan Kumar de Zoom International Services.

Faux permis de travail

Après les soi-disant démarches, Zoom International Services propose une offre d'emploi venant d'une grande compagnie de construction. On ne recrute pas seulement des ouvriers sur un chantier de construction mais aussi des messengers et autres emplois non qualifiés.

Salaire proposé pour un office boy : USD 900 (environ Rs 36 000) par mois. De quoi faire pâlir d'envie nos chômeurs diplômés. Moins de 12 jours après, une lettre du ministère du Travail est émise avec tampon accordant le permis de travail au pauvre Indien.

Le ministère pas au courant

Sauf que ces permis et lettres venant de la compagnie de construction sont des faux. Nous avons adressé ce permis au ministère qui confirme la falsification. Et qui nous a remercié de l'en avoir informé. Car, selon un haut cadre, le ministère n'en savait rien jusque-là.

On nous assure que le document a été transmis à la police. Aucune enquête en interne ? On ne nous en dira pas plus.

Chez l'express, l'enquête continue.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.