Ile Maurice: Pour Ramgoolam - La mort de Manan Fakoo est suspecte

Le leader de Parti travailliste, lors d'une conférence de presse, ce vendredi 22 janvier, à l'occasion d'une réunion d'organisation au sujet de la marche du 13 février, a jugé la mort de Manan Fakoo suspecte.

Cet homme a pris un coup de balle «fané», il a pris sa voiture lui-même et il est parti à l'hôpital, pas le plus proche, Dr A.G. Jeetoo à Port-Louis, mais à Victoria à Candos. La police l'a laissé. Son état était stable et d'un coup il est mort. Et on entend que les caméras Safe City ne marchent pas. «Tou lamor la pe vinn kum sa?» s'est demandé Navin Ramgoolam, en substance.

Le commissaire de police a tort, il y a bien un climat de terreur à cause du «gouvernement mafieux», estime l'ancien Premier ministre.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.