Sénégal: Diffusion des photos d'un bébé de 10 mois décédé - Le Cored condamne

22 Janvier 2021

Le Tribunal des Pairs du Cored note s'être autosaisi, le 28 décembre 2020, contre sept (7) supports médiatiques, suite à la diffusion , dans la livraison de plusieurs journaux à la date du 14 décembre 2020, d'un bébé de 10 mois, mort par asphyxie secondaire, dans une crèche de la place. La photo du bébé, publiée précédemment par son papa sur sa page facebook, est reprise à la une de certains journaux de presse écrite, sites en ligne et télévisions, souligne le Cored, à travers un communiqué.

Le Cored regrette le fait que des medias ont tous diffusé la photo de l'enfant sans la flouter. Il s'agit de :Tfm, Voxpopuli, Les Echos, Seneweb, L'Observateur, Libération, Pressafrik. Voxpopuli, Seneweb et Pressafrik ont en oiutre reconnu une négligence coupable dans la responsabilité de cette diffusion. L'Observateur a justifié cette parution par le fait que le père de l'enfant avait donné son autorisation. Les Echos et Libération estiment avoir diffusé une image qui était déjà dans l'espace public, rapporte le Tribunal des Pairs. Dans son avis du Tribunal des Pairs : après examen des faits invite Voxpopuli, Seneweb et Pressafrik qui ont reconnu les faits, à être plus vigilants à l'avenir quant aux règles d'éthique et de déontologie.

En ce qui concerne l'Observateur, les Echos et Libération, la présence d'une image dans l'espace public ne leur donne pas le droit, selon les règles d'éthique et de déontologie, de la reprendre telle quelle, rapporte le communiqué. En conséquence, le Tribunal des Pairs du Cored adresse un avertissement à L'Observateur, Les Echos et Libération mais aussi à la Tfm pour n'avoir pas répondu à la saisine.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.