Ile Maurice: Marché automobile - Les concessionnaires embrayent sur une année difficile

En France, quelque 1,65 million de voitures particulières neuves ont été mises en circulation l'année dernière, contre 2,2 millions en 2019, a précisé le Comité des constructeurs français d'automobiles. Cela représente une régression qui a déjà été répertoriée en 1975.

Mais l'Hexagone n'est pas le seul pays à se retrouver dans cette impasse. L'Angleterre a enregistré 1,63 million de nouvelles immatriculations l'an passé, soit son niveau le plus faible depuis 1992. Selon les experts, cette chute représente 29,4 % par rapport à 2019, la plus sévère sur un an depuis 1943.

Toutefois, à Maurice, l'impact n'est pas aussi prononcé mais il se fait ressentir auprès des concessionnaires.

Justement, chez Toyota - qui termine premier dans la vente en 2020 (voir plus bas) -, l'année dernière n'a pas été de tout repos. Comme le décrit Sachin Sooknah, Marketing Manager : «L'année 2020 a certainement été rude, le Covid-19 a impacté plusieurs industries, dont le secteur automobile, et ceci au niveau mondial. Comme tout autre concessionnaire, nous avons dû faire face à l'incertitude par rapport au marché, ainsi qu'aux contrariétés au niveau de la production et l'importation.»

Néanmoins, il précise que sans l'appui de la maison mère, la compagnie mauricienne a réussi à «sécuriser du stock pour satisfaire la demande sur le marché».

Projets affectés

Toutefois, 2021 est un nouveau challenge qui guette les concessionnaires. «Le marché évolue sans cesse et de plus en plus rapidement. Nous lancerons quelques nouveaux modèles. Nous avons aussi pour objectif d'inaugurer un nouveau showroom au centre de la Motor City de Bagatelle.»

Mais le Marketing Manager sait que la conjoncture actuelle va également affecter leurs projets. «Nous espérons avoir le soutien du gouvernement, comme cela a été le cas en 2020, afin d'assurer la stabilité sur le marché et pour faire tourner cette industrie.»

Des mois après le confinement, la relance tarde à se faire dans certains secteurs. «Du coup, les gens ont toujours la crainte de perdre leurs emplois. Et ils ne veulent pas s'engager à acheter une nouvelle voiture. Il y a aussi les tour-opérateurs, ceux qui faisaient la location de voiture, les hôtels qui ont l'habitude de prendre une flotte de voitures pour les directeurs et autres cadres. Aujourd'hui, du fait qu'ils ne roulent pas à plein régime, ils ont retourné les voitures», analyse Ruben Bacha, directeur de Ruben Racing.

Stocks bradés

«Du point de vue économique, il y a même certains concessionnaires qui se retrouvent à brader leur stock. Et malgré cela, les gens n'accourent pas pour acheter un nouveau véhicule.»

Et qu'en est-il de cette année ? Il avance que les concessionnaires avec lesquels il s'est entretenu ne comptent pas importer de nouveau modèle cette année. «Ils vont travailler avec le stock qu'ils ont déjà. Eviter le casse-tête avec la devise mauricienne qui est tombée, sans parler du coût du fret.»

Une année difficile se profile pour cette industrie ô combien dans le doute sur le marché international.

Vente de véhicules: Toyota termine en tête

Les derniers chiffres publiés par la National Land Transport Authority (NLTA) démontrent que c'est Toyota qui a vendu le plus de véhicules durant l'année écoulée. C'est la deuxième année consécutive que la marque japonaise s'impose sur le marché local. Elle termine avec une vente de 1 172 véhicules contre 1 034 pour Kia et 871 pour Nissan.

Selon Sachin Sooknah, «Marketing Manager» chez Toyota, c'est grâce au collectif de son équipe qu'ils ont réussi à conserver cette première place au niveau des ventes. «Nous devons notre succès à de multiples facteurs. Avec l'aide de nouveaux modèles que nous avons commercialisés en 2020, nous avons pu relancer nos ventes. Il a fallu aussi redéfinir notre approche vers la clientèle en développant de nouvelles méthodes de communication, et en donnant plus de 'value-added' à nos clients.» Selon lui, en achetant une voiture, les clients sont à la recherche d'une paix d'esprit, et c'est ce que L'équipe de Toyota propose.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.