Gambie: "L'ancien président Jammeh sera traduit en justice pour ses crimes contre les droits de l'homme à son retour"

22 Janvier 2021

Sheriff Kijera, le Directeur du Centre des Victimes de Crimes Contre les Droits de l'Homme a déclaré que l'ancien Président Yahya Jammeh serait traduit en justice pour ses nombreux crimes contre les Droits de l'Homme commis durant les 22 ans d'un règne marqué par "une dictature brutale" si jamais il revenait au pays.

Mr Kijera a fait cette révélation lors d'une interview avec le journal The Point en réponse à la déclaration de Fabakary Tombong Jatta affirmant que "rien ne pourrait empêcher le retour de l'ancien Président Jammeh" lors d'une interview avec Star FM ce lundi.

L'ancien Président Yahya Jammeh serait en train de préparer son retour en Gambie après avoir cédé le pouvoir en 2017 pour vivre en exile en Guinée Equatoriale, et ce, après 22 ans de régime autoritaire.

Fabakary Tombong Jatta, le leader par intérim de l'Alliance Pour La Construction et la Réorientation Patriotique (APRC) avait déclaré auparavant qu'il n'existe aucune loi, pouvoir ou entité qui pourrait empêcher l'ancien Président Yahya Jammeh de revenir au pays.

" Il sera obligé de rendre des comptes importants à la justice aussitôt qu'il remettra les pieds dans le pays. Il est libre de retourner en tant que citoyen, mais pas en tant qu'homme libre. Il doit faire face à la loi et à ses victimes" a déclaré le Directeur du Centre des Victimes Sheriff Kijera.

Il a également déclaré que le discours délivré par Fabakary Tombong Jatta avait seulement pour but de berner et de leurrer leurs partisans, ajoutant que le parti de l'Alliance Pour La Construction et la Réorientation Patriotique (APRC) a beaucoup perdu, en particulier le soutien de la communauté Foni.

" Nous revenons d'une mission d'inspection et d'évaluation dans la région des Fonis. Nous avons découvert un bouleversement des sensibilités politiques des habitants de la région" a-t-il dit, ajoutant que " les habitants de la région ont commencé à ouvrir les yeux et à s'adapter aux réalités actuelles du pays. Le déclin final du parti APRC n'est donc qu'une question de temps. L'APRC sera bientôt complètement insignifiant et négligeable au plan national."

Mr Kijera a déclaré que la région du Fonis est le seul bastion politique de l'APRC. Le seul moyen pour le parti de démontrer son importance aux yeux de l'opinion nationale et de duper les partisans de Yayha Jammeh est d'annoncer le retour de Jammeh. Il a souligné que Jammeh est conscient que ce serait un acte de folie de revenir dans ce pays dans le climat actuel.

Il a ajouté que les victimes de Yahya Jammeh respectent et soutiennent le mandat de la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations (TRRC) et adhèrent totalement au processus de justice transitionnel.

" Les révélations sur les horreurs et atrocités commises par Jammeh sont quotidiennement mises à jour lors des témoignages devant la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations (TRRC). Je suis convaincu qu'il y a suffisamment de preuves pour entamer des poursuites en justice à la fin des travaux de la Commission. Yahya Jammeh sera donc jugé pour les atrocités commises durant ses 22 ans de règne autoritaire" a-t-il déclaré.

Selon lui, le Centre des Victimes est une institution qui travaille avec d'autres institutions internationales de Droits de l'Homme, et ce, afin de veiller à ce que Jammeh soit traduit en justice par tous les moyens possibles.

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.