Seychelles: Le président des Seychelles aborde les sujets de la corruption, d'Air Seychelles et de la Covid-19, lors de son discours sur l'état de la nation

Le nouveau presiednt élu des Seychelles, Wavel Ramkawalan, a prêté serment en tant que cinquième président du pays.

Le président des Seychelles Wavel Ramkalawan a effectué son premier discours sur l'État de la nation, devant les députés de l'Assemblée nationale.

Le chef de l'État a commencé par dresser la situation du pays qui fait face à de graves problèmes économiques dus à la baisse des revenus du tourisme affectés par la pandémie du COVID-19.

Le pays avait été épargné jusqu'à la fin du mois de décembre, mais depuis le début de l'année le nombre de cas de COVID-19 est en hausse, et le dernier bilan est de 972 cas et 3 morts.

Les Seychelles ont été le premier pays d'Afrique à lancer une campagne de vaccination le 10 janvier.

« Après avoir commencé notre campagne de vaccination, les Seychelles sont à la deuxième place en terme de vaccination... et bientôt les Seychelles seront les premiers au monde » a dit le président Wavel Ramkalawan.

Le président Ramkalawan a dressé la situation des travailleurs étrangers qui étaient avant le début de la crise à plus de 25 000, soit un tiers de la population seychelloise.

Le président a expliqué qu'il y avait trop de travailleurs étrangers dans le pays et que les entreprises devaient faire un effort en recrutant les locaux pour préserver les revenus en devises étrangères.

« On doit désormais mettre en premier les Seychellois, nous allons revoir l'attribution des permis de travail pour donner plus d'importance aux Seychellois plutôt qu'aux travailleurs étrangers » a dit le président Ramkalawan.

Le chef de l'État a prévenu que le gouvernement allait procéder à une réduction des entreprises para-étatiques qui sera annoncée par le ministre des Finances dans les prochains jours.

La situation économique de la compagnie aérienne du pays Air Seychelles reste une des interrogations pour le gouvernement, car elle est fortement endettée.

Le chef de l'État a dit qu'Air Seychelles est un gros problème pour l'économie, car, elle doit plus de 800 millions de roupies et que dans le budget Air Seychelles a besoin de 109 millions de roupies supplémentaires pour payer les salaires de ses employés.

« Nous devons prendre une décision et mon gouvernement prendra une décision ... . Et je me demande si le moment n'est pas arrivé pour qu'Air Seychelles se concentre sur les vols domestiques, et abandonne la partie internationale qui est un problème pour la compagnie » a dit Ramkalawan.

Le président Ramkalawan prévoit de dissoudre le conseil d'administration de la commission anticorruption et d'utiliser l'argent pour recruter 7 inspecteurs financiers. (Mrevyn Marie)

L'aide aux entreprises privée FA4JR qui avait été mis en place pour aider les entreprises privées à faire face à la crise cessera à partir du 1er avril.

Le pays espère que les touristes seront de retour après que les Seychelles ont atteint son immunisation collective avec son programme de vaccination.

La corruption est une des priorités du gouvernement, et le président Ramkalwan a prévu de renforcer la Commission anticorruption.

Le président Ramkalawan prévoit de dissoudre le conseil d'administration de la commission anticorruption et d'utiliser l'argent pour recruter 7 inspecteurs financiers.

« En prenant cette décision, nous espérons que sa directrice générale nous donnera des résultats... et si, en 2021, il n'y a pas de résultats, en 2022, j'annoncerai sa fermeture » a dit le président Ramkalawan.

La drogue sera l'un des combats que le président Ramkalawan, va mener cette année.

D'après des études, 10 % de la population des Seychelles sont des consommateurs d'héroïne.

Il a lancé une nouvelle fois un message aux trafiquants de drogue pour cesser leurs activités.

« Aujourd'hui, c'est le dernier message aux trafiquants de drogue, vous devez arrêter d'intoxiquer nos jeunes, et nous allons venir vous trouver sans aucune pitié pour libérer nos jeunes » a dit le président Ramkalawan.

L'Assemblée nationale reprendra ses travaux lundi prochain, et ce sera le dirigeant de l'opposition qui donnera sa réaction au discours de l'État de la nation du président Ramkalawan.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.