Madagascar: Basketball / N1A Hommes - Sebam retrouve GNBC

Les qualifiés au Final 4 sont connus. Les quarts de finale du championnat national N1A hommes se sont déroulés hier au palais des sports Mahamasina.

Parcours sans faille. Le club champion en titre, le Gendarmerie nationale basketball club vient d'inscrire sa sixième victoire en six matches, comptant pour le sommet national N1A.

Le GNBC Analamanga a validé sans complexe son billet pour les demi-finales hier au palais des sports de Mahamasina en éliminant MB2ALL Analamanga, quatrième du groupe B à l'issue de la phase de poule, sur le score net de 73 à 58 (QT1 17-12, QT2 22-18, QT3 15-9, QT4 19-19). Avantagés en termes de gabarit, technique et expérience, ils ont su gérer sans souci la rencontre. C'était une victoire sans surprise. Les Mory et Rick-Ley ont été impénétrables en défense.

Un moment de relâchement a été tout de même constaté en dernier quart temps. Il y avait quelques pertes de balle ainsi qu'une défaillance en rebond et verrouillage. «Nous avons fait des rotations systématiques des joueurs tout au long du match, car nous voulions garder la forme des joueurs en vue des prochaines rencontres », explique Lova Raharidera, entraîneur des gendarmes. Surprise de la journée, Sebam Boeny, troisième de la poule A, a déstabilisé et renversé Cospn, dauphine du groupe A.

Les Majungais ont surpris les Policiers sur le score de 77 à 66. Pourtant, la bande à Guillaume avait parfaitement maîtrisé la situation lors des deux premiers quart temps, 16 à 12 à la fin de la première période et 34 à 29 à la mi-temps. Au troisième quart-temps, Cospn, sous pression, n'est pas arrivé à concrétiser ses attaques.

La bande à Faralahy a réduit l'écart et renversé la situation au retour des vestiaires. Le score à la fin du troisième quart-temps était de 48 à 49, en faveur des Majungais. Sebam a creusé l'écart en dernier quart-temps, grâce aux tirs à trois points de Zenedi et Faralahy. «Nous avons bien étudié la phase de jeu de Cospn durant la phase de poule, ses points forts et ses points faibles, les organisateurs dans son équipe», relate Bonaventure Gaston dit Bona, coach de Sebam.

Belle revanche

Comme à l'entraînement, l'association sportive de la commune urbaine de Toamasina (ASCUT) Atsinanana a, de son côté, défait sèchement l'Association sportive et culturelle de Boeny (ASCB) en quart sur le score de 86 à 57. John kely (19 points), Nata (12 points), Olivier (11 points) et Did's (11 points) ont été impeccables et intenables à la finition face aux jeunes Majungais.

«Les joueurs n'ont pas assuré la défense au début du match. Mais ils ont su rectifier le tir plus tard. Après lecture de match, nous avons pu maîtriser l'équipe adverse en imposant notre tactique», confie Richard Rabearison, coach de la formation tamatavienne. Les militaires complètent la liste des qualifiés en battant sur le score de 84 à 60 les Antsiranais de Cosmos. La bande à Banaina et Achille ont dominé la rencontre du début à la fin.

Stevel et Pao ont été les meilleurs marqueurs de Cosfa avec respectivement 17 et 19 réalisations. Ce samedi, au Palais des sports, GNBC disputera ainsi les demi-finales contre Sebam, et ASCUT, de son côté, jouera contre Cosfa. Les demi-finales se tiendront cet après-midi au Palais des sports.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.