Madagascar: Taolagnaro - Tués dans l'explosion d'une bouteille de gaz

Un drame qui fait froid dans le dos. Une femme et son bébé sont morts suite à l'explosion d'une bouteille de gaz, survenue dimanche, à Antanambao, dans la commune urbaine de Taolagnaro.

Ces victimes appartenaient à une famille de forgerons. Ils fabriquent et vendent des arrosoirs et surtout des fourneaux. Leur atelier se trouve dans leur propre cour. Ce jour-là, ces artisans avaient acheté une bouteille de gaz qu'ils pouvaient transformer en un simple réchaud. L'un d'eux s'est mis à couper la bonbonne. Or, il y avait encore du gaz dedans. Tout d'un coup, la bouteille a violemment éclaté. D'ailleurs, un feu se trouvait tout près. Cela a fait l'effet d'une bombe, selon un voisin.

« Ils étaient sept individus dont le bébé à être présents. L'enfant et sa mère n'ont pas survécu. Son père a été gravement touché. Sa brûlure est au troisième degré, selon le terme médical, pour souligner son état préoccupant. Leur aide, quant à lui, a été blessé aux pieds », raconte la police locale. Les deux blessés graves sont toujours à l'hôpital. Les autres ont pu rentrer après les soins nécessaires. Les voisins, proches et familles élargies des victimes, s'apprêtent pour les funérailles, hier, selon les dernières informations glanées.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.