Madagascar: Meurtre d'un lieutenant - Deux suspects passent aux aveux

L'investigation autour du meurtre d'un lieutenant de la gendarmerie dans une maison à Ambohimanambola avant hier bat son plein. « Les deux individus arrêtés pour ce crime sont passés aux aveux.

L'argent dérobé sur le défunt, s'élevant à 400000 ariary, a été retrouvé en totalité. Lors des perquisitions effectuées, des billets de banque couverts de sang ont été découverts», lance une source auprès de la Circonscription Inter-régionale de la Gendarmerie Nationale (CIRGN) d'Antananarivo. D'après ses explications, les deux individus mouillés dans cette affaire habitent à Ambohimanambola même.

Le mobile du meurtre repose sur un vol de numéraires ainsi que de quelques objets se trouvant dans le foyer où se trouvait la victime. De source auprès de la gendarmerie, l'argent volé puis retrouvé, était le salaire du défunt.

En service à la CIRGN de Mahajanga, il était permissionnaire lorsqu'il a trouvé la mort à Tana. Le meurtre a été commis en plein jour,aux alentours de 9 heures. Ne s'attendant pas à sa présence dans la maison prise pour cible, le gang y est entré par effraction. Tombés nez-à-nez avec le lieutenant, les bandits, emportés par la panique, se sont déchaînés sur lui à coups d'armes blanches.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.