Madagascar: Mahaiza Betafo - Le coffre-fort de la commune volé

Un coffre-fort de 150 kilos a été dérobé dans un bureau de la commune de Mahaiza avec de l'argent, un ordinateur, des chèques, des recharges et des sceaux. Six individus se sont fait arrêter.

Un acte dépassant l'entendement a été perpétré dans la commune de Mahaiza à Betafo dans la nuit de dimanche à lundi. Un coffre-fort a été dérobé avec tout ce qui avait à l'intérieur. D'après les préjudices déclarés aux forces de gendarmerie, une somme s'élevant 742 200 ariary a été dérobée avec un ordinateur portable, des cartes de recharge pour téléphone mobile, des chèques ainsi que des sceaux. Au terme des investigations conduites par le poste avancé de la gendarmerie nationale de Betavo, le coffre-fort fracturé a été retrouvé avec les chèques et les sceaux dérobés. En remontant de fil en aiguille jusqu'au malfaiteurs, les enquêteurs ont coincé six suspects. Ils ont dans la foulée mis la main sur une partie de l'argent volé. La valeur récupérée est d'un montant de 160 000 ariary.

Les locaux de la commune rurale de Mahaiza ont été cambriolés très tard dans la nuit. Les habitants des environs n'y ont vu que du feu. Les malfaiteurs sont entrés par effraction dans le bâtiment puis se sont introduits dans la pièce contenant le coffre-fort, où une porte a été fracturée. Blindé, le coffre à lui seul pèse près de 150 kilos. N'ayant pas réussi à le forcer sur place, les malfaiteurs l'ont emmené.

Renseignements

Averti de ce vol qui laisse pantois, le poste de gendarmerie de Betavo a d'emblée engagé une poursuite. Après avoir remonté les traces des cambrioleurs sur une distance d'environ 3 kilomètres, les poursuivants ont retrouvé le coffre, abandonné sur une route désolée. Les voleurs avaient cette fois-ci réussi à l'ouvrir et ont fait main basse sur l'argent et l'ordinateur portable. Ce qui n'avait pas de valeur à leurs yeux ,à l'instar des documents, des chèques ainsi que des sceaux qui s'y trouvaient, ont été laissés éparpillés sur place. Un périmètre de sécurité a été installé sur les lieux. En poursuivant ses recherches, la gendarmerie a réussi à démasquer un suspect résidant à Ambohimanamora, un village des environs.

Lors d'une fouille, il a été pris en possession des 160000 ariary en liquide récupérés. Soumis aux questions, il a conduit les enquêteurs jusqu'à ses comparses qui habitent également dans les parages, dans le hameau de Tatamarina. L'arrestation des quatre présumés auteurs du vol de coffre a permis à la gendarmerie de coincer à Antsirabe un complice, intervenu dans cette histoire pour trouver un acheteur de l'ordinateur subtilisé à la commune. Les hommes du post avancé de Betavo ont clôturé leur série d'arrestations par l'interpellation de l'acheteur de l'ordinateur.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.