Algérie: Berraki - Signature de 8.000 autorisations de fonçage de puits à l'échelle nationale

Constantine — Le ministre des Ressources en Eau, Arezki Berraki, a affirmé jeudi à Constantine que 8.000 autorisations de fonçage de puits ont été signées à l'échelle nationale.

"Une circulaire interministérielle a été signée avec les ministères de l'Intérieur, des Collectivités Locales et de l'Aménagement et de l'Agriculture et du Développement Rural pour réduire à 15 jours le délai d'étude des demandes d'autorisation de fonçage de puits", a précisé le ministre dans une déclaration à la presse lors de la mise en service du projet d'alimentation en eau potable à partir d'un forage à Ain Tine des mechtas Bab Torech, El Karia, El Ferroudj, El Melha, Rebaï Aïssa et Ain El Kebira de la commune Ibn Ziad ainsi que de la commune de Messaoud Boudjeriou.

Cette autorisation est conditionnée par l'accord de l'Agence nationale des ressources en eau qui vérifie la présence de ressources hydriques, a-t-il ajouté.

M. Berraki a inspecté plusieurs projets destinés aux zones d'ombre de la circonscription administrative Ali Mendjeli et des communes d'Ain Abid et El Khroub.

Lors de l'inspection du chantier d'un château d'eau de 10.000 m3 dans la ville de Massinissa dans la commune d'El Khroub, il a relevé que "ce projet structurant est appelé à sécuriser l'approvisionnement en eau de cinq communes accueillant plus de 50 % de la population de la wilaya et mettre fin définitivement aux perturbations de la distribution".

Lire aussi: Ressources en eau: les potentialités de l'Algérie estimées à 23 milliards m3/an

Concernant la vétusté du réseau de distribution d'eau potable de la wilaya d'Annaba, le ministre a indiqué que "son département finance une étude approfondie pour diagnostiquer l'état du réseau et élaborer un plan d'orientation de l'eau potable en 2021".

Il a également assuré "qu'il sera fait appel à des experts internationaux pour diagnostiquer le réseau d'assainissement des 12 communes de la wilaya et pour lancer les travaux d'alimentation de la région contrôlée à distance".

Rappelant que le taux de remplissage des barrages a atteint dans le pays 45 % à la suite des récentes précipitations, M. Berraki a indiqué s'attendre à ce que ce niveau augmente davantage durant les mois de février et mars prochains favorisant le réapprovisionnement des nappes phréatiques.

Le ministre a procédé durant sa visite dans la wilaya à la mise en service du réseau d'alimentation en eau potable de la mechta Ain Trab dans la commune d'Ibn Ziad et s'est longuement entretenu avec les citoyens promettant la résolution des problèmes d'alimentation en eau potable dans "les plus proches délais".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.