Maroc: Arrestation d'un membre du parti Annahj Addimocrati

Rabat — Le bureau national de la jeunesse du parti politique marocain Annahj Addimocrati (la voie démocratique) a qualifié l'arrestation de l'un de ses membres par le Commissariat de la ville marocaine de Demnate, "d'acte répressif et vindicatif" contre le parti en raison de ses positions de principe, et son appui "au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination".

Le bureau a estimé que la décision des autorités judiciaires marocaines de poursuivre ce membre après sa mise en liberté de "tentative désespérée du régime du Makhzen de réprimer la liberté d'opinion et d'expression", qualifiant cette démarche d'acte vendicatif contre le parti en raison de ses positions vis-à-vis des "différentes questions nationales" et ses positions de "principes" favorables à l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara Occidental.

Les autorités judiciaires de la ville de Demnate avaient convoqué, puis arrêté le membre dudit parti marocain suite à un post publié sur son compte facebook sur le Sahara Occidental, l'accusant de "porter atteinte aux constantes de la nation et à l'intégrité territoriale du pays via les réseaux sociaux".

Le concerné, dont la première session du procès aura lieu le 15 février prochain à Azilal, est actuellement en liberté.

Connu pour ses positions en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, le parti marocain en question avait déjà critiqué vigoureusement auparavant la normalisation des relations entre le Maroc et l'entité sioniste.

A La Une: Maroc

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.