Cote d'Ivoire: Agence de gestion des routes - Le portefeuille de projets estimé à plus de 1500 milliards de FCfa

22 Janvier 2021

L'Agence de gestion des routes (Ageroute) se veut désormais un centre d'excellence doté d'une vision prospective portant sur l'initiation et l'exécution de projets au profit de l'État.

Dimba Pierre, directeur général de cette structure, a communiqué sa nouvelle vision à ses principaux collaborateurs, le 21 janvier, à l'occasion du séminaire relatif au bilan de la gestion 2020, à la présentation de la nouvelle organisation de l'agence et aux perspectives pour 2021.

Pour sortir donc des missions traditionnelles confiées par l'État de Côte d'Ivoire à son entreprise, Dimba Pierre mise sur l'accroissement de la recevabilité et de la compétitivité, la réduction des charges et l'amélioration des conditions de travail des agents de cette structure qu'il a trouvée, en 1998, au plus bas de sa forme.

En effet, au regard de l'ambition affichée de faire de l'Ageroute le centre d'excellence de l'État ainsi qu'une structure de référence des partenaires au développement en matière de maîtrise d'ouvrages délégués, il est donc apparu nécessaire de corriger les insuffisances relevées par l'organigramme issu de l'audit organisationnel de 2014.

Dimba pierre a rappelé à ses collaborateurs qu'à son arrivée, il était reproché un certain nombre de choses à la structure: le non-respect des délais d'exécution, la mauvaise qualité des ouvrages conduisant à la dégradation prématurée de certains ouvrages réalisés, la non proximité avec les dossiers.

Face à l'accroissement du portefeuille de projets estimé à plus de 1500 milliards de FCfa aujourd'hui, il urge de mettre en place une nouvelle organisation capable d'assurer une gestion rationnelle desdits projets, conformément aux délais, aux coûts, aux exigences de qualité et de responsabilité.

C'est donc prenant en compte les nombreux et importants défis à relever face aux contingences actuelles que la direction générale a initié une restructuration de l'agence.

Cette nouvelle organisation, adoptée le 8 septembre 2020, repose sur la redéfinition du fonctionnement de l'agence par la mise en place de deux pôles majeurs. Un pôle production qui s'appuie sur le découpage du territoire en six zones appelées directions territoriales.

Des ingénieurs aux compétences avérées ont été recrutés pour 3 à 5 ans, à l'effet de gérer les projets à la tête de ces directions réparties sur l'ensemble du territoire national.

Tout en respectant les délais, les normes de qualité et les règles de l'art dans le strict respect du budget imparti. La programmation, l'exécution des projets, la passation des marchés, la gestion financière et le suivi-évaluation des travaux font partie de leurs missions dans leurs différentes zones.

À ses collaborateurs, Dimba Pierre a tenu à préciser que ces directions vont être évaluées chaque année et leurs responsables sanctionnés ou félicités, selon les résultats produits. Certains seront même remerciés avant la fin de leur contrat.

Mieux, il a souhaité que ces responsables ne s'éternisent pas dans une zone donnée pour éviter la sclérose.

Quant au pôle d'appui, il est composé des différents corps de métiers qui viennent en soutien au pôle production, d'autant qu'il dispose d'experts dans des domaines précis (environnement, management de projets, passation des marchés, gestion financière...).

Selon le Dg de l'Aderoute, cette nouvelle organisation a pour avantage de libérer la direction générale qui pourra ainsi se consacrer à sa politique d'amélioration des conditions de travail des agents.

Dans cette nouvelle nomenclature, le service communication et relations publiques devra jouer un rôle prépondérant car, selon le patron de l'Ageroute, tout ce qui se fait par l'État doit être su par les bénéficiaires que sont les populations.

"L'Ageroute doit être une entreprise qui doit pouvoir se vendre en dehors de l'État. Cela permettra à l'agence de lever des fonds pour réaliser des projets au profit de l'État", a suggéré Dimba Pierre. Avant de féliciter ses collaborateurs pour les efforts accomplis dans la redynamisation de leur structure commune. Il les a, enfin, engagés à s'approprier cette nouvelle organisation pour "une Ageroute plus performante et moderne, au service de la Côte d'Ivoire".

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.