Cote d'Ivoire: Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP - «Le mécanisme de désignation des candidats a répondu aux principes démocratiques»

22 Janvier 2021

Le chef de la direction exécutive de la formation politique des Houphouétistes, Adama Bictogo, était, hier, dans les locaux de la Cei.

Il accompagnait la délégation de Doumbia Brahima, son directeur de cabinet, venu compléter les dossiers de candidature des membres de son parti à l'élection des députés. Il a profité de cette occasion pour s'imprégner du processus d'enregistrement des dossiers. Approché par les journalistes, M. Bictogo a félicité le professionnalisme de la Cei. Réagissant au choix des candidats retenus par son parti, il a précisé que la haute direction, à travers un comité électoral, a opéré l'arbitrage nécessaire pour éviter les frustrations et de nombreuses candidatures indépendantes. « Nous au Rhdp, le mécanisme de désignation des candidats a répondu au principe démocratique. Il y a eu une consultation large.

Dans certains endroits, il y a eu le consensus ; dans d'autres, il y a eu des primaires. En tout état de cause, quel que soit le choix, il y aura toujours des personnes qui peuvent se sentir frustrées. Je voudrais inviter tous les militants, tous ceux qui n'ont pas été retenus à soutenir les candidats retenus. Il ne s'agit pas d'une affaire de candidat, mais de donner au Président Alassane Ouattara une majorité confortable. Et cette majorité confortable passe par ceux qui vont porter les couleurs du Rhdp, le 6 mars », a-t-il appelé. Avant d'inviter les militants qui n'ont pas eu le parrainage du parti à renoncer à se présenter en indépendant à cette élection.

Adama Bictogo a annoncé que le Rhdp alignera 255 candidats sur les 255 postes à pourvoir à l'Assemblée nationale. « C'est vous dire que nous sommes le seul parti à être présent sur toute la Côte d'Ivoire. Et nous pensons que nous allons gagner une majorité très confortable. J'en suis convaincu », a-t-il insisté.

Le directeur exécutif des Houphouétistes a exprimé sa satisfaction de voir des partis de l'opposition qui avaient boycotté les échéances passées, revenir dans le jeu électoral à la faveur de l'élection du 6 mars.

L'un des faits marquants de cette fin de journée de dépôt de candidatures a été la rencontre entre Adama Bictogo et Armand Ouégnin, membre de la plateforme de l'opposition, la Cdrp. Les deux personnalités se sont saluées amicalement et chaleureusement. Dans les échanges, chacun a dit à l'autre que son parti sortira vainqueur de ce scrutin. Les deux se sont donc donné rendez-vous le 6 mars pour voir ce qu'il adviendra.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.