Maroc: Préscolaire - Rabat et sa région voient grand

Rabat — En quelques années, un effort colossal a été consenti sur le front de l'enseignement préscolaire dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, où le nombre des inscrits dépasse déjà les deux tiers.

Porté et assumé au plus haut niveau de l'État, ce chantier à fort impact social tire le meilleur parti des contributions de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), tournée vers la généralisation du préscolaire et la réhabilitation du capital humain.

En chiffres, pas moins de 115.370 enfants étaient inscrits en préscolaire au titre de l'année 2019-2020, parmi eux 35.763 dans l'enseignement public (45,53% en milieu rural), selon les statistiques de l'Académie d'éducation et de formation de Rabat-Salé-Kénitra.

En outre, près de 30.000 élèves ont pu rejoindre l'enseignement préscolaire privé, en hausse de 25,88% par rapport à l'année précédente, alors que 49.700 autres sont inscrits au préscolaire traditionnel (43,12%).

Bon nombre de projets INDH ont pu en effet voir le jour à l'échelle de la région au service de la généralisation du préscolaire, particulièrement dans les zones rurales dans un esprit d'équité et de promotion de l'égalité des chances.

Il s'agit en particulier de l'ouverture de dizaines d'unités d'enseignement préscolaire, réalisées dans le cadre du programme d'impulsion au développement humain et d'encouragement des générations montantes.

Ces projets visent à soutenir l'enseignement dans le milieu rural à travers la création, la réhabilitation et l'équipement d'unités de préscolaire, ainsi que l'encadrement et la gestion des unités réalisées, l'organisation du tissu associatif œuvrant dans ce domaine afin d'assurer la continuité et la qualité des services fournis.

L'action de soutien à la généralisation du préscolaire, déployée dans le cadre de l'INDH, se concentre essentiellement sur les zones rurales et reculées où des centaines de classes ont pu être construites ou aménagées.

Cette dynamique a été marquée par une nette augmentation des subventions octroyées à l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) au cours des trois dernières années. Les subventions globales octroyées aux AREF du Royaume ont ainsi totalisé 3,9 milliards de dirhams en crédits de paiement et 3,1 milliards en crédits d'engagement au titre de l'année 2019.

A titre d'exemple, l'an dernier a été marquée à Sidi Kacem par le lancement de projets d'appui à l'enseignement préscolaire en milieu rural dans la province.

La mise à disposition de bus scolaires et l'inauguration d'unités de préscolaire, dans la perspective d'en faire bénéficier 40% des douars de la province, sont les principales réalisations accomplies dans le cadre des programmes de la phase III de l'INDH relatifs à l'impulsion du capital humain des générations.

Au cours de cette année scolaire, l'Académie a mis à disposition des fournitures didactiques et des moyens de travail à plus de 830 classes d'enseignement préscolaires, et a inclus 795 établissements publics et privés dans le cadre de ce chantier l'enseignement préscolaire. Par ailleurs, 240 enfants en situation de handicap sont inscrits à l'enseignement préscolaire, dont 132 inscrits dans l'enseignement public.

La phase III de l'INDH (2019-2023) contribuera, en partenariat avec le département de l'éducation nationale, à la généralisation de l'enseignement préscolaire dans les zones rurales par la construction de 10.000 nouvelles unités scolaires et la mise à niveau de 5.000 autres.

Elle vise à recentrer les projets de l'Initiative sur la promotion de la condition des générations montantes et l'appui aux catégories en situation de précarité, selon une approche basée sur la gouvernance novatrice visant à promouvoir davantage de cohérence et d'efficacité.

L'ambition est de consolider les acquis réalisés dans les phases antérieures de l'Initiative, conformément à la dynamique enclenchée. L'accent est mis sur quatre programmes complémentaires : le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base, l'accompagnement des personnes en situation de précarité, l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.