Maroc: M'diq-Fnideq - L'INDH donne une forte impulsion à l'éducation et à l'épanouissement des enfants

M'diq — L'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui est à sa troisième phase, a donné une forte impulsion à l'éducation et à l'épanouissement des enfants au niveau de la préfecture de M'diq-Fnideq.

Accordant une place de choix au capital humain, notamment la jeune génération et les générations futures, l'INDH a veillé, à travers ses différents programmes, à renforcer les capacités cognitives et les apprentissages des enfants, promouvoir l'offre préscolaire et à améliorer la qualité de l'éducation dans la préfecture de M'diq-Fnideq, particulièrement en milieu rural.

Conçue selon une nouvelle philosophie, recentrée sur le développement et l'épanouissement du capital humain, la phase III de l'INDH (2019-2023) vient consolider les acquis enregistrés dans les phases antérieures de l'Initiative, et ce conformément à la dynamique enclenchée par ce chantier de règne.

S'articulant autour de quatre programmes complémentaires, dont deux nouveaux programmes (3 et 4) consacrés à l'appui opérationnel au développement du capital humain, la 3è phase de l'INDH fait la part belle à l'enfance et à la jeunesse, en contribuant activement à l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes, et à l'impulsion du capital humain des générations montantes.

Compte tenu du rôle déterminant que joue l'enseignement préscolaire dans le développement cognitif et social des enfants, l'INDH propose, dans le cadre du 4è programme de sa 3è phase, de contribuer, entre autres, à la généralisation de l'enseignement préscolaire dans les zones rurales et reculées, en partenariat avec le département de l'Éducation nationale.

Selon les données de la division de l'action sociale (DAS) à la préfecture de M'diq-Fnideq, quelque 45 projets de développement pour une enveloppe budgétaire de plus de 100 millions de dirhams (MDH) ont été programmés durant la période 2019-2020, qui sont répartis entre les quatre programmes de la phase III de l'INDH, dont 42% ont été achevés et 58% se trouvent dans différentes phases de réalisation.

Concernant le 4è programme de la 3è phase de l'Initiative relatif à l'impulsion du capital humain des générations montantes, 16 projets ont été programmés pour une enveloppe financière d'environ 23,86 MDH, dont près de 10,23 MDH apportés par l'INDH.

Ces projets portent notamment sur les domaines de la santé maternelle et infantile, l'enseignement préscolaire et le soutien scolaire.

S'agissant du 2è axe qui concerne la généralisation de l'enseignement préscolaire, un total de 60 unités préscolaires pour une enveloppe financière de plus de 12,61 MDH ont été programmées, dont 27 créées en 2019 au profit de 1.377 enfants, 24 réceptionnées et 9 étaient en cours de réalisation ou de lancement en 2020.

Quant au 3è axe relatif à "l'appui à la scolarité et l'épanouissement des jeunes", la DAS a fait savoir qu'il a été marqué par la réalisation, durant la période 2019-2020, de 8 actions et projets pour un investissement d'environ 9,20 MDH, au profit de 4.173 élèves.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de la DAS à la préfecture de M'diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, a souligné que plusieurs projets et actions visant à promouvoir la scolarisation des enfants ont été lancés, grâce au soutien de l'INDH et en partenariat avec les acteurs locaux, au niveau de la préfecture, en particulier dans les quartiers et douars éloignés, mettant l'accent sur les initiatives liées notamment à la mise en place du service de transport scolaire, la construction de maisons de l'étudiante et à la création d'internats et de cantines scolaires, qui ont pour objectifs majeurs de lutter contre la déperdition scolaire et d'améliorer les taux de scolarisation et de réussite scolaire.

Le responsable a précisé qu'une enveloppe budgétaire globale de plus de 20,85 MDH, dont la part de l'INDH s'élève à environ 17,45 MDH, soit un effet de levier de 85%, a été allouée aux projets de soutien scolaire, qui ont été réalisés durant la période 2005-2020, au profit des différentes communes de la préfecture de M'diq-Fnideq.

"Ces projets ont eu un impact positif sur les catégories cibles, dans la mesure où ils ont contribué à réduire l'abandon scolaire et les disparités sociales et territoriales, en vue de permettre aux élèves de poursuivre leur scolarité", a-t-il insisté, évoquant un programme ambitieux, accompagné par le ministère de l'Education nationale, visant à mettre en place plusieurs établissements de l'enseignement primaire et secondaire collégial sur tout le territoire de la préfecture, notamment dans les douars et les quartiers semi-ruraux relevant du périmètre urbain.

M. El Barkouki a tenu à préciser qu'un programme de soutien scolaire, s'inscrivant dans le cadre de la phase III de l'INDH, sera lancé cette année au profit des élèves en difficulté scolaire.

De son côté, le secrétaire général de l'association de soutien du transport scolaire à la commune Allyenne, Redouane El Malki, a affirmé que le service du transport scolaire a connu un développement considérable au niveau de cette commune rurale, ce qui a eu un impact très positif sur la promotion de la scolarisation des enfants et la lutte contre le décrochage scolaire, et ce grâce au soutien sans faille de l'INDH.

Pour sa part, le président de l'association Tadamon pour le soutien du transport scolaire au quartier Haydra à Fnideq, Laâchiri Noureddine, a souligné que cette entité, créée en 2013, s'efforce à lutter contre l'abandon scolaire et à promouvoir la scolarisation des enfants, notamment les jeunes filles, à travers le déploiement des minibus de transport scolaire, en vue de contribuer à la diminution de l'absence des élèves à cause de l'éloignement, notant que ce projet, appuyé par l'INDH, a bénéficié à 36 élèves au cours de l'année scolaire 2012-2013, puis à 52 élèves l'année suivante, jusqu'à atteindre 170 élèves au titre de la saison scolaire 2020-2021.

Actuellement, environ 47 élèves bénéficiaires des services fournis par l'association ont obtenu leur baccalauréat et accédé à l'enseignement supérieur, a fait savoir M. Laâchiri, notant que certains d'entre-eux ont pu intégrer la fonction publique, tandis que d'autres ont lancé leurs propres projets, grâce au soutien de l'INDH, dans le cadre de son programme d'amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes.

Btissan El Khayat, élève à l'école Al Imam Malik au quartier Haydra, a remercié l'association Tadamon pour le soutien du transport scolaire pour les efforts qu'elle déploie au quotidien pour permettre aux élèves du quartier de poursuivre leurs études, tout en les aidant à renforcer leurs connaissances et s'épanouir, grâce à la mise en place d'une bibliothèque de quartier.

Dans cette même lignée, Abderrahmane El Haddad, élève en première année de collège, a souligné l'importance du transport scolaire dans la lutte contre le décrochage scolaire, notamment en milieu rural, notant que la bibliothèque de quartier joue un rôle crucial dans la promotion de la culture de la lecture chez les enfants, tout en favorisant leur épanouissement.

Fidèle à sa vocation, l'INDH contribue activement à la promotion de l'éducation et au développement de l'enseignement à la préfecture de M'diq-Fnideq, à travers des projets et des initiatives visant à réduire les écarts d'apprentissage, appuyer la scolarisation et soutenir la généralisation de l'enseignement préscolaire.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.