Egypte: Le pays à soutenir les plans de réforme économique du Soudan

L'Égypte tient à soutenir les plans de réforme économique du Soudan, a déclaré samedi la ministre du Commerce et de l'Industrie Névine Gamea au terme de sa visite à Khartoum à la tête d'une délégation de haut niveau.

La ministre a examiné avec la ministre soudanaise des Finances et de la Planification économique Heba Mohamed Ali les moyens de développer la coopération commune dans les divers domaines.

Mme Gamea a expliqué que la réunion avait porté sur les projets d'investissement prioritaires pour le Soudan au cours de la période à venir, ainsi que l'identification de l'orientation économique du Soudan, notamment après la levée des sanctions internationales , et l'importance d'éliminer les obstacles dressés devant la circulation des marchandises entre les deux pays, notamment celles sur lesquelles une lourde taxe douanière est imposée.

La ministre a évoqué l'éventuel soutien par l'Egypte de l'élaboration d'une carte d'investissements industrielle, notant qu'il existait une opportunité de renforcer la coopération commune dans les domaines de création et de gestion de complexes industriels et de zones franches.

Pour sa part, la ministre soudanaise a affirmé que son pays adoptait des mesures sérieurses pour parvenir à un développement global et durable en entamant la mise en œuvre d'un plan de développement qui comprend de nombreux projets d'infrastructure et d'expansion dans les domaines de production à haute valeur ajoutée, outre la promulgation d'une nouvelle loi d'investissement pour l'attraction des entreprises mondiales à investir sur le marché soudanais.

Elle a qualifié "d'inévitable" l'intégration économique avec l'Égypte, notamment à la lumière du voisinage et des liens historiques étroits, et salué le programme de réforme économique mis en œuvre par l'Égypte lequel représente un pilier important du programme de réforme économique dans son pays.

Et la ministre d'affirmer qu'elle entendait réviser les clauses douanières imposées à certaines marchandises pour parvenir à une vision globale contribuant à l'élimination des restrictions et à la réalisation d'un bond dans les échanges commerciaux communs.

D'autre part, la ministre égyptienne du Commerce a examiné avec le ministre de l'énergie et des mines, Kheiry Abdel Rahman, l'éventuel renforcement de la coopération commune dans le domaine de la fabrication de matériaux métallurgiques.

M. Abdel Rahman a affirmé que les deux pays disposaient de potentialités les qualifiant de devenir un centre régional et international pour l'énergie et les mines.

Source: Mena

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.