Congo-Brazzaville: Droits des travailleurs - Installation du bureau syndical du ministère de l'Energie

Le bureau du syndicat du ministère de l'Energie et de l'Hydraulique a été installé le 22 janvier à Brazzaville, par le représentant du président de la Confédération syndicale des travailleurs du Congo (Cstc), Steph Bakandila. Composé de neuf membres, ce bureau a pour secrétaire général, Jules César Dan-Belo.

Cette instance aura pour mission de défendre les intérêts professionnels communs auprès de la tutelle, notamment les accords en faveur des travailleurs. « Je suis heureux que vous ayez enfin décidé de créer un syndicat au sein de votre administration. Vous n'êtes pas les ennemis des responsables. Vous devez plutôt entretenir les relations de partenariat pour l'intérêt des travailleurs », a indiqué Steph Bakandila, avant d'inviter le bureau à travailler en équipe pour plus d'efficacité.

D'après le secrétaire général de ce bureau syndical, « depuis que le ministère a été créé, le syndicat n'a jamais existé. Ce qui nous a motivés est que certains droits prioritaires des travailleurs ne sont pas pris en compte, à l'instar des commissions paritaires d'avancements des travailleurs. Notre cabinet ne s'en préoccupe pas ».

« Il se pose également un problème de déplacement du personnel. Les travailleurs squattent les bus du ministère des Hydrocarbures pour se rendre au service alors qu'on a deux bus dans le parking qui sont dédiés à d'autres courses », a-t-il renchéri.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.