Guinée: L'AVCB au président Alpha Condé - « Nous voulons la réhabilitation de nos parents »

23 Janvier 2021

L'association des victimes du Camp Boiro (AVCB) a animé une conférence de presse ce vendredi 22 janvier 2021 à la maison de la presse de Guinée pour parler « des purges de l'élite guinéenne de 1969 à 1980 » par le régime du feu Ahmed Sékou Touré.

Dans son discours, Abdoulaye Conté, président l'AVCB a demandé au président Alpha Condé d'ouvrir le dossier pour que la vérité soit enfin dite dans ce dossier. Ce, en prélude de la commémoration des pendaisons du 25 janvier 1975.

« Nous demandons au président Alpha Condé d'ouvrir le dossier d'exécution de la purge systématique. Nous voulons la réhabilitation de nos parents. Nous voulons que les charniers soient remis aux familles victimes pour faire leurs deuils. Nous demandons au Président de la République d'ouvrir ce dossier pour que la vérité soit dite, pour que justice soit rendue aux victimes. Ouvrons ce dossier pour une fois pour toute et que la vérité soit dite. Ouvrez ce dossier pour qu'une fois, toute la Guinée se réconcilie avec elle-même », a-t-il lancé.

Au cours de cette conférence, des listes des personnes issues de toutes les communautés tuées par le premier régime ont été présentées à aux hommes et femmes des médias.

Cette association réclame année après année la justice pour les victimes du régime Ahmed Sékou Touré. Des milliers de guinéens dont des hauts cadres du pays ont péri dans les geôles du premier régime. Quel est le nombre exact de victimes du Camp Boiro ? Y'aura-t-il justice pour ces victimes ? Des questions difficiles à répondre.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.