Congo-Brazzaville: Musique - Mariusca Moukengue et Spirita Nanda en duo inédit

L'une est artiste-musicienne Afropop et l'autre est slameuse. Pour la naissance de « Mwana mbanda » prévue le 31 janvier prochain, leurs deux voix se sont associées sur un sujet sensible et éducatif. Ça promet d'être intéressant comme cocktail.

« Mwana mbanda », compris dans la société par « l'enfant de la rivale », est un titre qui met à nue la souffrance de certains enfants qui vivent dans les familles recomposées. « Ce single c'est vraiment un hommage à tous ces enfants qui n'ont pas pu avoir la chance d'être élevé par une maman capable de leur donner de l'amour qu'ils méritent », a déclaré Mariusca Moukengue.

Pour la slameuse, « Mwana mbanda » est un cri de cœur, mais aussi un appel à revoir la place de l'enfant au sein d'un foyer recomposé. Mariusca a donc invité Spirita Nanda dans ce featuring afin de porter ensemble, en tant que femmes, la voix de ces enfants trop longtemps restée sous silence. Une fusion de slam et hip-hop qui veut tenter de ramener à la raison les mamans qui maltraitent leurs enfants pour la simple raison que ceux-ci sont nés de leur rivale.

Pour l'instant, le suspense plane encore sur ce que sera le résultat de cette collaboration. Excepté le visuel dévoilé sur les réseaux sociaux, rien ne laisse présager la forme et le fond de ce single. Néanmoins, pour leurs talents connus de plusieurs, l'initiative a été saluée par de nombreux internautes qui attendent avec ardeur de découvrir ce single mettant aux prises les deux jeunes artistes congolaises.

Notons que le single « Mwana mbanda » sera disponible le 31 janvier sur tous les supports de téléchargement mobile et sur la chaîne YouTube de la slameuse congolaise, Mariusca Moukengue.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.