Algérie: Hirak du Rif - Le père de Zefzafi demande de révéler le nouveau site de détention de son fils

Rabat — Le père de Nasser Zefzafi, leader du "Hirak du Rif" au Maroc, Ahmed Zefzafi a sollicité la délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion de révéler la localisation de son fils et de son camarade, Mohamed Djaloul, suite à la décision portant transfert des deux détenus de la prison locale Tanger II, vers d'autres établissements.

Le père de Nasser Zefzafi a invité, dans une vidéo diffusée vendredi sur son compte Facebook, la délégation générale à l'administration pénitentiaire à révéler le sort de son fils et son camarade, détenus à la prison locale Tanger II, et transférés vers d'autres établissements suite à la décision de transfert des prisonniers du Hirak rifain.

"Nous attendrons jusqu'à samedi (aujourd'hui), à défaut nous nous adresseront à une autre instance pour s'informer du sort de notre enfant", a-t-il soutenu, déplorant "les messages chiffrés", un alibi du transfert des détenus de la prison Tanger II vers d'autres établissements.

Les prisonniers du Hirak Rifain sont "des détenus politiques stricto sensu, quand bien même vous le niez", a martelé Ahmed Zefzafi.

La délégation générale à l'administration pénitentiaire a fait état de "messages chiffrés entre les détenus et leurs familles sans donner plus de détails", en ce sens que les communications tenues par téléphones fixes et donc difficile d"exploiter" les enregistrements.

La délégation générale à l'administration pénitentiaire a annoncé sa décision du transfert, vers d'autres établissements, des prisonniers du Hirak rifain, détenus à la prison locale Tanger II".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.