Cote d'Ivoire: Législatives en Côte d'Ivoire - Tour d'horizon des forces en présence

En Côte d'Ivoire, les candidats aux législatives du 6 mars avaient jusqu'au vendredi 22 janvier pour déposer leur dossier. 255 sièges sont en jeu pour un scrutin qui marque le retour dans la bataille électorale du FPI pro-Gbagbo, après dix ans de boycott de toutes les élections.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

C'est l'image de cette soirée de vendredi à la CEI : le directeur exécutif du RHDP Adama Bictogo et le président de la plateforme pro-Gbagbo EDS Georges Armand Ouegnin se saluant du coude, ironisant sur leur future victoire respective.

Le RHDP a aligné partout des candidats, parmi lesquels plusieurs membres du gouvernement, le Premier ministre en tête. Hamed Bakayoko est candidat à Séguéla dans le nord-ouest du pays.

Côté opposition, ces dernières semaines auront été houleuses. EDS et le PDCI se sont entendus sur une répartition des circonscriptions pour mettre toutes les chances de leur côté. EDS présente ainsi une centaine de candidats en évitant les régions d'implantation traditionnelle du PDCI, comme le Bélier, le district de Yamoussoukro, ou encore la région de l'Iffou, autour de Daoukro.

Mais cette alliance a fait des mécontents. Vendredi, l'URD, petit parti d'opposition a dénoncé cette entente bilatérale, au détriment des autres formations. « Oubliées les listes communes... Sous l'impulsion hégémonique des deux grands partis, [... ] les alliés sont écartés sans ménagement, avec beaucoup de mépris », déplorait sa présidente Danièle Boni Claverie.

En début de semaine, le FPI de Pascal Affi N'Guessan formulait les mêmes critiques. Le FPI a donc décidé de faire cavalier seul dans ces élections et d'aligner une soixantaine de candidats, dont son président Pascal Affi N'guessan à Bongouanou dont il est député sortant.

Quant aux soroïstes, ils sont plusieurs à se présenter en indépendants alors que leur mouvement, GPS, officiellement ne participe pas à ce scrutin.

La Commission électorale a jusqu'au 31 janvier pour examiner ces candidatures, avant de les soumettre au Conseil constitutionnel pour validation.

► À lire aussi : Côte d'Ivoire: fin des dépôts des candidatures pour les législatives du 6 mars

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.