Rwanda/Maroc: Une victoire sur le Rwanda serait de bon augure pour la suite

Le Onze national fin prêt pour réussir sa mission

La sélection marocaine des joueurs locaux affrontera, aujourd'hui à partir de 17 heures au stade de la Rénovation à Douala, son homologue rwandaise pour le compte de la deuxième journée du groupe C de la sixième édition du Championnat d'Afrique des nations dont les débats se déroulent jusqu'au 7 février prochain au Cameroun.

Après s'être imposé sans convaincre au cours de la première manche sur le Togo par 1 à 0, cette seconde sortie sera d'une grande importance pour le Onze national du fait qu'une victoire lui permettra de baliser son chemin pour le tour des quarts de finale. En effet, il sera pratiquement assuré de terminer leader du groupe tout en ayant l'opportunité de procéder à un turn over de l'effectif lors du troisième match prévu le 26 courant face à l'Ouganda qui, pour sa part, défiera ce soir à 20 heures le Togo.

Une opposition qu'il faudrait absolument remporter d'autant que l'équipe nationale est mieux outillée que son adversaire du jour pour atteindre son objectif. Si l'on se réfère aux déclarations du docteur de la sélection, Abderrezak Hifti, au site officiel de la Fédération, l'infirmerie ne compte qu'un seul blessé, Adam Nafati, qui devrait être opérationnel incessamment. Concernant Abdelilah Hafidi, il a pris part aux séances d'entraînement aux côtés de ses coéquipiers, sachant que celle de mercredi a été consacrée aux « aspects tactique et technique », lit-on dans une information laconique rapportée par le site frmf.ma

Pour ce match, l'on s'attend à ce que le sélectionneur national, Houcine Ammouta, qui s'était dit au terme du premier match « satisfait du résultat mais pas de la manière », aligne la même équipe qui avait entamé la compétition, et qui est appelée à faire mieux cette fois-ci. Particulièrement au niveau de la construction du jeu où l'EN peine à produire une copie satisfaisante, en l'absence d'un Hafidi suppléé pour le moment par un Walid El Karti dont les prestations restent en deçà des attentes depuis des lustres.

Bref, une confrontation qui s'annonce dans les cordes du Onze national, tenant du titre et pour qui les choses sérieuses ne devraient commencer qu'une fois le cap de la phase de poules franchi. Et vu le niveau du match de la deuxième journée du groupe A entre le Cameroun et le Mali, l'on doit reconnaître que la consécration tant espérée ne sera pas une mince affaire pour les poulains de Houcine Ammouta, mais ça reste tout de même jouable à condition de secouer pour de bon le cocotier. A propos du choc Cameroun Mali, meilleur match depuis le début du tournoi, il s'était soldé sur une issue de parité, un partout, alors que l'autre rencontre de ce groupe a tourné à l'avantage du Burkina Faso aux dépens du Zimbabwe (3-1), premier éliminé du CHAN.

West Ham propose 40 millions d' euros pour le recrutement d'En Nseyri

Le club anglais de West Ham est revenu à la charge pour s'attacher les services de l'international marocain Youssef En Nseyri, l'attaquant du FC Séville. Après avoir présenté une offre de plus de 30 millions d'euros, West Ham propose désormais au club andalou 40 millions d'euros. Sauf que la clause libératoire d'En Nseyri, sous contrat avec le FC Séville jusqu'en juin 2025, est de l'ordre de 80 millions d'euros. Il se pourrait qu'un terrain d'entente soit trouvé dans les prochains jours pour que Youssef En Nseyri, auteur de 9 buts jusqu'à présent avec le FC Séville, troque la Liga contre la Premier League.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.