Algérie: Internet - Boumzar instruit ses services à accélérer la modernisation des infrastructures

Alger — Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a instruit dimanche les responsables locaux du secteur au niveau de 48 wilayas du pays à accélérer la cadence des projets en cours de modernisation du réseau internet fixe.

"Il est important d´accélérer cette cadence afin de répondre au mieux aux demandes légitimes des citoyens d´améliorer la connexion internet afin de la rendre plus stable et avoir des débits plus importants", a indiqué M. Boumzar qui présidait une réunion d'évaluation et d'orientation des directeurs des postes et télécommunications et les responsables opérationnels d'Algérie Télécom des 48 wilayas tenue en visioconférence.

Cette réunion a été consacrée à l'"élaboration d'une méthodologie d'évaluation périodique de la mise en œuvre du plan d'action sectoriel pour l'année 2021 dans le domaine du téléphone et de l'internet fixe, aux niveaux local et central", a-t-il ajouté.

Elle a aussi pour objectif d'évaluer ce qui a été accompli au cours de l'année 2020, dans le domaine de l'internet fixe, à la suite de la réunion qui s'était tenue précédemment pour évaluer ce qui a été réalisé dans le domaine du mobile.

Signé en septembre 2020, cet accord a pour objectif de créer un cadre de coopération afin d'inciter les entités et les institutions relevant des deux secteurs à offrir l'aide, l'accompagnement et l'assistance nécessaires aux projets des jeunes.

Pour le ministre, la micro-entreprise va permettre au secteur "d'accélérer le rythme de modernisation des infrastructures".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.