Angola: L'IURD-Angola convoque une assemblée générale pour février

Luanda — La Commission de la réforme de l'Église Universelle du Royaume de Dieu (IURD-Angola, sigle en portugais) a convoqué samedi, à Luanda, la tenue de son assemblée générale ordinaire pour la dernière semaine de février de cette année.

L'annonce a été faite par le coordinateur de ladite commission, l'évêque Valente Luís, qui s'exprimait lors d'une cérémonie d'investiture de 62 ministres de cultes qui formeront le corps des pasteurs de cette église.

L'évêque Valente Luís a déclaré qu'avec l'assemblée générale susmentionnée, la commission de gestion de transition cessera ses fonctions, passant le relais aux membres qui seront élus.

"Les réformes continueront de manière effective, car nous voulons une église sainte, immaculée et forte", a-t-il dit.

Il a déclaré que l'église est appelée à servir d'exemple de réconciliation et de pardon, ainsi que de modèle pour la société en ce qui concerne la morale et l'éthique, basée sur l'aide spirituelle et pas seulement.

L'annonce a été faite par le coordinateur de ladite commission, l'évêque Valente Luís, qui s'exprimait lors d'une cérémonie d'investiture de 62 ministres de cultes qui formeront le corps des pasteurs de cette église.

L'évêque Valente Luís a déclaré qu'avec l'assemblée générale susmentionnée, la commission de gestion de transition cessera ses fonctions, passant le relais aux membres qui seront élus.

"Les réformes continueront de manière effective, car nous voulons une église sainte, immaculée et forte", a-t-il dit.

Il a déclaré que l'église est appelée à servir d'exemple de réconciliation et de pardon, ainsi que de modèle pour la société en ce qui concerne la morale et l'éthique, basée sur l'aide spirituelle et pas seulement.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.