Afrique: Présidence de la CAF - Augustin Senghor dit se présenter en candidat favori

Praia — Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), a déclaré samedi à Praia être le candidat favori à l'élection du président de la Confédération africaine de football (CAF).

"Je me donne le temps de la réflexion, souvent je ne me décide pas vite. Mais quand je décide d'y aller, j'y vais à fond, et c'est pourquoi je me présente comme favori de cette élection à travers mes projets et mon expérience", a-t-il soutenu.

Augustin Senghor s'exprimait lors d'une conférence de presse donnée en marge d'une assemblée générale de la zone A de l'Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de football, dans la capitale du Cap-Vert.

Le président de la FSF qui rappelle avoir débuté sa campagne par le Sénégal, dont "la fédération de football porte sa candidature, qui est soutenue par le gouvernement et le peuple sénégalais".

Augustin Senghor tenait, dit-il, à se rendre à Praia pour présenter sa candidature à ses pairs de la zone ouest A de l'UFOA.

"Dans un langage imagé, je peux dire que, après la maison, je suis dans la grande cour, qui est la zone A de l'UFOA. Et je tenais vraiment à le faire en marge de cette assemblée générale", a-t-il affirmé.

Après avoir présenté un programme comprenant 11 propositions, le patron de la FSF dit inviter tous les candidats à un débat autour du projet de chacun d'entre eux.

"Mon objectif, c'est que, au soir du 12 mars, la Confédération africaine de football sorte gagnante de cette élection", a-t-il dit à l'assistance.

Il a refusé de porter toute responsabilité concernant la publication d'articles de presse de nature à dénigrer ses concurrents.

A Praia, il s'exprimait en présence du Guinéen Antonio Souaré, président de la fédération de football de son pays, de ses homologues du Cap-Vert, du Liberia, de la Gambie et de la Guinée-Bissau.

Le Mali et la Sierra Leone se sont fait représenter à la conférence de presse par des membres de leur fédération. La Mauritanie, invitée à cette rencontre, selon le comité d'organisation, n'était pas représentée.

L'élection du président de la CAF aura lieu le 12 mars prochain à Rabat.

Trois autres personnalités du football africain sont entrées en lice pour cette élection : le patron de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya, un ancien président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma, et le Sud-Africain Patrice Motsepe, qui dirige les Mamelodi Sundowns, un club de son pays.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.