Ghana: Le Ghana débute les funérailles d'Etat de l'ancien président Jerry Rawlings

Funérailles d'Etat de l'ancien président du Ghana Jerry Rawlings, sur la place de l'Indépendance à Accra (Ghana), le 27 janvier 2020.

Trois mois après la mort de l'ancien président Jerry Rawlings, le 12 novembre 2020 à Accra, ses rites funéraires ont finalement débuté ce dimanche 24 janvier dans la capitale ghanéenne.

C'est une messe inaugurale qui a ouvert les funérailles d'État de Jerry Rawlings, ce dimanche après-midi. La famille du défunt était présente au premier rang, ainsi que le président Nana Akufo-Addo et le chef du parti d'opposition John Mahama, pour assister au sermon prononcé par l'archevêque de Cape Coast.

Une veillée funèbre s'est ensuite tenue en fin de journée au mess des officiers de l'armée de l'air. Jerry Rawlings était en effet pilote d'aviation avant sa prise de pouvoir en 1981.

Des hommages officiels auront lieu lundi et mardi dans la capitale. Les membres du gouvernement se succéderont dans la chapelle ardente pour un dernier hommage à l'ancien chef de l'État. Certains créneaux seront également ouverts au public.

Des chefs traditionnels Anlo, d'où Rawlings était originaire, avaient demandé cette semaine le rapatriement de la dépouille dans leur région, à l'est du pays. Ils espéraient y enterrer l'ancien président selon leurs propres rites mortuaires. Leur requête ne sera pas exaucée. La cérémonie funéraire aura bien lieu ce mercredi sur la Place de l'Indépendance, et Jerry Rawlings sera inhumé au cimetière militaire d'Accra, comme les précédents chefs d'État ghanéens.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.