Afrique de l'Ouest: Le Mali doit respecter ses engagements

24 Janvier 2021

La 58e session ordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Cédéao s'est achevée samedi.

Les dirigeants ouest-africains ont examiné le rapport du Conseil des ministres avant de'évoquer les questions politiques, économiques, sociales et sanitaires avec la crise du Coronavirus.

Faure Gnassingbé a salué les conclusions du sommet. Des engagements fermes ont été pris en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, la riposte contre le Covid et le développement.

S'agissant du Mali, les dirigeants de l'organisation a demandé aux autorités de la transition de respecter leur feuille de route et le calendrier électoral.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.