Cote d'Ivoire: Impact de la garantie ARIZ - Environ 23 milliards de F CFA décaissés pour une centaine d'entreprises en 2020

24 Janvier 2021

L'initiative Choose Africa, née d'une initiative politique annoncée par le Président Emmanuel Macron, en 2019, porte sur la période 2018-2020 et un engagement de 2,5 milliards d'euros en faveur des Tpe/Pme et start-up du continent africain.

C'est cet engagement de l'État français que le groupe Afd et sa filiale Proparco mettent en œuvre. A mi-parcours, de nombreuses actions ont été menées en Côte et à l'échelle du continent. Proparco qui finance le secteur privé a pris des engagements très importants en matière d'accompagnement, de financement des investissements pour les Tpe et les Pme, particulièrement en Afrique. « C'est notre rôle d'être au chevet des entreprises qui font face aux impacts de la crise sanitaire de la Covid-19. Nous avons été à leur écoute, pour mieux comprendre leurs besoins », a expliqué le directeur général de Proparco, Grégory Clemente, au cours d'un entretien vendredi à Sofitel Abidjan hôtel Ivoire. L'objectif de la garantie ARIZ, appliquera Fatoumata Sissoko-Sy, Directrice régionale de Proparco pour l'Afrique de l'Ouest, c'est de permettre aux institutions de financement d'octroyer des crédits aux Tpe/Pme en leur donnant accès à des financements garantis. Il s'agit d'encourager l'octroi de prêts aux Tpe/Pme qui représentent 80% des entreprises en Côte d'Ivoire.

Grace au dispositif ARIZ, Proparco a pu accompagner, par le biais des banques et établissements de financement partenaires, 1000 entreprises en Côte d'Ivoire sur les 10 dernières années. « En 2020, notre activité d'octroi des garanties à destination de nos partenaires bancaires a représenté 35 millions d'euros (environ 23 009 786 100 de F Cfa). C'est une activité qui est restée dynamique malgré le contexte de la crise. Ainsi, en 2020, l'institution de développement a octroyé plus de financement de garantie que ce qu'il a fait en 2019. Nous avons fait 2 à 3 millions d'euros de plus, pour une centaine d'entreprises accompagnées », rassure Fatoumata Sissoko-Sy. En Côte d'Ivoire, révèle-t-elle, les secteurs qui ont le plus bénéficié du dispositif de garantie sont les secteurs les plus représentatifs de l'économie nationale.

Notamment le secteur agricole, le secteur financier avec des institutions de microfinance, la distribution, l'industrie, avec une prépondérance pour l'agro-industrie, le commerce, le transport. Elle explique que le mécanisme d'octroi de prêt qui débute par l'action de l'entreprise qui sollicite auprès d'un partenaire bancaire pour un financement. Il peut s'agir d'une banque ou d'une institution de microfiance qui va, pour faciliter l'octroi de crédit à cette Pme, recourir à la garantie des portefeuilles ARIZ ou Africa choose résilience que Proparco met à disposition. L'octroi de crédit est immédiat, car adossée la garantie qui a été mise en place. Dans le cadre de l'initiative française Choose Africa, plus de 520 millions d'euros ont déjà été octroyés, en Afrique de l'Ouest, à des fonds et institutions financières locales sous la forme d'investissements en capital, de garanties et de lignes de crédit au bénéfice de plusieurs milliers de Tpe/Pme.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.