Sénégal: Un parking gros-porteurs inauguré au port sec de Sandiara pour décongestionner Dakar

Le ministre malien des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, et le maire de Sandiara, Dr Serigne Guèye Diop, par ailleurs ministre conseiller du président Macky Sall en charge des questions agricoles et industrielles, ont procédé samedi à l'inauguration officielle du parking gros-porteurs du port sec de Sandiara pour décongestionner Dakar.

Cette infrastructure intermodale est bâtie sur quatre des vingt hectares prévus dans le cadre de ce projet de réalisation dudit port sec qui, selon Dr Diop, va contribuer "significativement" à décongestionner le port autonome de Dakar, avec ses nombreuses files d'attente, en ce sens qu'il va permettre de gagner un gain de temps et d'espaces, tout en raccourcissant la durée de déchargement des containers.

"Ce parking qui fait partie de la première phase du port sec de Sandiara, est un outil d'intégration et symbole de l'amitié et des relations séculaires entre les peuples malien et sénégalais et sera connecté au port autonome de Dakar et aux futurs ports de Bargny-Sendou et Ndayane", a signalé M. Diop.

En outre, dans une optique d'efficacité économique, ce port sec, d'un coût de 10 milliards de francs CFA, fournira des fonctions de support et de stationnement pour mille camions gros-porteurs transportant du fret, du carburant et de marchandises diverses en route vers le Mali et la sous-région ouest-africaine", a-t-il dit, ajoutant que ce port à une capacité de plus de 6 000 containers.

Avec un marché, des magasins et autres commerces, des restaurants, des infrastructures sportives, des bureaux administratifs, des stations-services, des toilettes, des cuves de stockage et de distribution, ce port sec qui dispose d'un poste de gendarmerie, qui va employer 100 personnes, se tourne "résolument" vers l'émergence et apparaît comme un hub portuaire et logistique du Mali pour l'essentiel de ses biens et services.

De son côté, Makan Fily Dabo, saluant l'hospitalité et la solidarité de la population de Sandiara à l'endroit des chauffeurs et conducteurs routiers maliens dont les multiples trajets concourent à l'approvisionnement régulier en produits de première, a indiqué que la mise à la disposition du Mali par la Mairie de Sandiara vient concrétiser la volonté commune des Chefs d'Etat des deux pays.

"Leurs excellences, Bah Ndaw et Macky Sall croient résolument à l'intégration entre nos deux pays et accordent une importance des échanges commerciaux dans le mieux-être de nos concitoyens", a déclaré le ministre malien des Transports et des Infrastructures.

M. Dabo a signalé que son déplacement sur Sandiara, par la route, a permis de conforter sa conviction sur l'impérieuse nécessité" pour le Mali et le Sénégal de travailler ensemble, en vue de mettre en place des "stratégies concertées", pour apporter des "solutions pérennes" aux populations du corridor.

Il a fait noter que ce parking gros-porteurs du port sec de Sandiara constitue le premier jalon dans le cadre des réalisations et engagements souscrits entre la partie malienne et la municipalité de Sandiara et contenus dans le mémorandum d'entente signé le 19 janvier 2019.

Le ministre a invité les chauffeurs et conducteurs maliens au "respect strict" du code de la route et les a exhortés au respect des lois et règlements en vigueur au Sénégal, tout en étant prudents et tolérants.

Le Sénégal concentre près de 70% du trafic malien

Pour sa part, le directeur général des entrepôts maliens du Sénégal (EMASE), Fousseynou Soumanou, a rappelé que le Sénégal concentre près de 70% du trafic malien aussi varié que conventionnel portuaire, les hydrocarbures, les produits solides et liquides manufacturés au Sénégal.

"Cette configuration fondée sur une relation bilatérale exemplaire et soutenue explique l'importance de cette cérémonie, en ce sens que ce parking tombe à point nommé, au regard du volume croissant du trafic et du rôle de la place de Sandiara dans la chaîne logistique de transport", a ajouté M. Soumanou.

Parallèlement aux travaux de construction et d'aménagement du parking gros-porteurs de Mbao (banlieue dakaroise), le DG des EMASE a indiqué que c'est sur instruction ministérielle que ses services ont engagé ceux de Sandiara, au regard du "besoin croissant" du trafic en transit sur le Mali, rendant le parking de Mbao seul incapable de contenir tous les camions.

Dans cette œuvre de réalisation d'aires de repos et de stationnement, conformément aux missions de facilitation qui lui sont assignées, le Conseil malien des chargeurs (CMC) à constamment appuyé les investissements, s'est réjoui Fousseynou Soumanou.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.