Sahara Occidental: Le Polisario attend de Biden la révision le "legs" de Trump

Le nouveau président américain Joe Biden

Paris — Le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Sidati, a dit, dimanche, attendre de la nouvelle administration américaine qu'elle revoit et reconsidère la décision de l'ex-président Donald Trump ayant reconnu la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, et a appelé Washington à œuvrer au Conseil de sécurité de l'ONU avec les autres membres de l'organe afin de redresser la situation.

"Le legs de Trump est lourd mais nous ne perdons pas espoir puisque la nouvelle administration Biden a exprimé sa volonté de revoir et reconsidérer tout ce qui a été fait par son prédécesseur", a déclaré M. Sidati à la chaine France 24.

"A cet effet, nous formulons le souhait et l'espoir que l'administration puisse réparer cette injustice lorsqu'il s'agit du Sahara occidental et surtout user de leur position en tant que membre du Conseil de sécurité et s'investir aux cotés d'autres membres de l'organe afin de redresser la situation", a-t-il ajouté.

"Cela démontre qu'il n'est guère un point au Sahara occidental qui ne puisse être à la portée des combattants sahraouis", a-t-il soutenu. Le représentant du Front Polisario, rappelle par la même occasion que "le Maroc ne peut pas continuer de dissimuler une réalité d'une guerre cruelle qui a lieu au Sahara occidental où le peuple sahraoui se bat pour pouvoir exercer son droit inaliénable à l'autodétermination".

Et d'ajouter: "Il faut restaurer la légalité internationale et l'application du droit international au Sahara occidental à même de parachever le processus de décolonisation". S'agissant des négociations, M. Sidati, a assuré que "le Front Polisario n'a jamais fermé les portes des négociations et souhaite vivement que les Nations unies s'engagent avec force en vue de parachever le processus de règlement et les négociations sont nécessaires à ce sujet".

Les forces de l'armée sahraouie poursuivaient leurs attaques contres des positions de l'occupation marocaines pour le deuxième mois consécutif après la violation du cessez-le-feu par le Maroc qui a mené une agression dans la zone tampon d'El-Guerguerat où des civils sahraouis manifestaient pacifiquement contre la brèche illégale.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.