Ile Maurice: MV Wakashio - Au moins deux bouteilles de whisky entamées le jour du drame

Le 4e ingénieur du MV Wakashio, Jomar Unica a raconté en ce lundi 25 janvier devant la Court of investigation dans quelle circonstance ses collègues avaient organisé son anniversaire le jour du drame.

Il avait terminé son service à midi. Dans l'après-midi, ses collègues qui connaissaient sa date d'anniversaire avait prévu une fête dans la mess room. «Je n'avais pas à faire lancer des invitations. Ils sont venus» a-t-il déclaré aux questions de Rajkumar Baungally, l'assistant solicitor general. Toutefois, il devait préciser que ses collègues lui avait dit que le capitaine n'était pas content parce qu'il n'était pas invité. Il a alors utilisé un téléphone pour inviter le capitaine et le chef ingénieur.

Pour cette fête, il avait apporté deux bouteilles de Johnny Walter et une boîte de cannes de bières soit vingt-quatre au total. Il avait quitté la fête une vingtaine de minutes plus tard pour prendre une douche afin de se préparer pour reprendre le service la nuit. Quand il était de retour, il ne restait qu'un quart de whisky dans une bouteille et l'autre n'était plus sur la table, a-t-il répondu. A une question de l'assistant solictor general, il a affirmé de n'avoir pas pris les boissons alcoolisées quand il était parti car le lendemain beaucoup de ses collègues allaient être en congé. Il les avait laissées pour eux.

Toujours dans ses réponses, il a affirmé que d'habitude, il ne boit pas de whisky. Il avait juste gouté à cet alcool mais il n'avait pas aimé. «J'avais bu du coca-cola», a-t-il déclaré. L'ingénieur devait répondre qu'il avait apporté ces boissons pour ceux qui ne travaillaient pas et pendant cette fête, il y avait cinq ou six personnes présentes. Il devait aussi relater que le capitaine n'avait passé qu'une trentaine de minutes à la fête et en sa présence, il avait bu qu'un verre de whisky avec de l'eau.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.