Madagascar: Institution - Le Sénat entame une nouvelle page

La passation de pouvoir entre les membres de bureau permanent entrants et les membres sortants du Sénat est prévue se tenir aujourd' hui, au Palais de verre d'Anosikely.

Le mandat des parlementaires élus et nommés durant le temps du pouvoir de Hery Rajaonarimampianina touche à son terme. Cette passation marque ainsi la fin de règne des cravates bleues au sein de l'Institution et cède la place aux partisans des cravates orange. Un Sénat, sous sa forme nouvellement configurée, est prête à s'installer pour les cinq prochaines années.

Avec un nombre très restreint, les nouveaux membres du bureau permanent composés d'un président, de deux vices-présidents représentant les provinces du Nord et du Sud ainsi qu'un questeur et un rapporteur sont motivés à mieux travailler que leurs collègues sortants. Les nouveaux venus ont promis d'accélérer la vitesse pour atteindre le rythme de développement que le Chef de l'État a défini.

Les affaires auprès de la Chambre haute seront confiées à de nouvelles mains. Sans aucun doute, un énorme changement au niveau du fonctionnement des affaires courantes. Pour l'instant, le maintien au poste ou l'assainissement massif dans tous les départements préoccupe certains personnels après l'arrivée des nouveaux locataires. « Le remplacement des responsables serait inévitable » s'inquiètent certains agents.

L'entrée en fonction du président Herimanana Razafimahefa et ses collaborateurs marquera l'ouverture d'une nouvelle page pour le Sénat. Une Chambre haute ayant la même idéologie que les dirigeants au pouvoir est en place. Avec cette configuration, la présence de l'opposition demeure une affaire en cours. La forme des débats sur la prise de décision ou l'initiative de contre-balancer l'Exécutif en tant que Chambre parlementaire reste encore un suspens, au sein du Sénat.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.