Sénégal: Industries extractives - Une contribution de 9 milliards de FCfa des entreprises de Saint-Louis

25 Janvier 2021

Des responsables de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie) séjournent à Saint-Louis pour échanger avec les acteurs sur le rapport 2019. Une occasion pour rappeler que les sociétés qui officient dans la région ont contribué à hauteur de 9 milliards de FCfa dans les revenus générés par le secteur.

En 2019, les revenus générés par le secteur extractif se chiffrentà 161 milliards (dont 147,58 de milliards sont allés au budget de l'État), contre 122,2 milliards de FCfapour l'année 2018. Lors de la publication du 7ème rapport sur la gouvernance des industries extractives, souligne Abdou Aziz Diop, de la Commission communication de l'Itie, il a été « noté que sur les 161 milliards, les entreprises présentes à Saint-Louis ont contribué à hauteur de 9 milliardset c'est essentiellement Bp et Kosmos Energy qui évoluent dans la capitale du Nord ». Une délégation du Comité national Itie séjourne, depuis mercredi, à Saint-Louis pour la vulgarisation du rapport de conciliation 2019.

Cette année, malgré la Covid-19, le débat public pour susciter des échanges constructifs avec les populationsse tiendra, selon M. Diop,à travers des forums et ateliers virtuels, des échanges, car ils doivent« travailler à anticiper l'exploitation des ressources énergétiques à Saint-Louis et en faire une bénédiction ». Aussi, les radios et autres supports de communicationau niveau de Saint-Louis vont être utilisés, afin que la population puisse avoir la bonne information et exiger la transparence dans les industries extractives.

Au Sénégal, d'aprèsAbdou Aziz Diop, « notre chance réside dans le fait que le débat public existeet nous devons venir discuter avec les populations ». Pour sa part, le Dr Moustapha Fall, responsable des affaires juridiques à l'Itie, explique les tenants et aboutissants du montant versé par Bp et Kosmos et qui peut paraître faible aux yeux de certains. « En effet, les entreprises pétrolières n'ont pas commencé à produire et le plus important, c'est que nous avons une évolution de la contribution du secteur des industries extractives à notre économie ».

Dans le document,Bp a déclaré avoir effectuéà Saint-Louis des dépenses sociales au profit des parties prenantes qui se chiffrent à plus de 667,6 millions de FCfa.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.