Guinée: Affaire des 171 anciens travailleurs d'ENELGUI - Les femmes veuves projettent un sit-in devant le Ministère de l'énergie

25 Janvier 2021

Les veuves des 171 anciens travailleurs d'ENELGUI, sont en colère contre certains responsables du Ministère de l'énergie(EDG), qui piétinent et bloquent jusqu'à présent leur dossier dans les tiroirs du département. Ses femmes dont leurs maris ont été misent en disponibilité spéciale depuis le 19 mai 1990 par l'Etat guinéen, veulent passer à la vitesse supérieure en organisant dans les prochains jours un sit-in devant le Ministère de l'énergie pour réclamer leur droit. "Si rien n'est fait ».

Ce n'est pas tout. Elles comptent également mettre à la place publique et les actes des personnes et cadres impliqués de loin ou de près dans ce dossier.

« Nous sommes les veuves des 171 anciens travailleurs d'Enelgui. Nous avons mené plusieurs démarches à la présidence de la République. Grâce à l'implication personnelle du Ministre D'État Naby Issouf Kiridi Bangoura et Hadja Aissata Cisse, présidente du bureau national du RPG-arc-en-ciel (paix à son âme en image), le dossier se portait bien. Mais, très fort malheureusement ce dossier traîne encore au département de l'énergie. Mais, je vous avoue que bientôt les masques vont tomber. Les délinquants véreux dans cette affaire seront cités. Car, nous disposons des documentations y compris les noms des personnes qui bloquent ce dossier(... ). », a fait savoir la présidente des veuves des 171 anciens travailleurs d'ENELGUI Madame Pascal Elisabeth Keita.

Ces femmes invitent le président de la République à prendre le dossier à bras le corps pour soulager les veuves et anciens travailleurs des 171 d'Enelgui.

Affaire à suivre

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.