Congo-Kinshasa: Lumuna Ndubu propose les statuts de l'Union Sacrée à Félix Tshisekedi

Pour être efficace et utile à la nation Congolaise, l'Union Sacrée de la Nation devrait revêtir une forme juridique et un contenu réel. C'est ce que pense le Président National du Parti Droite Plurielle, Lumuna Ndubu. Fort de sa riche expérience politique mais aussi dans les postes de gouvernance, il vient d'élaborer les statuts de l'Union Sacrée de la Nation qu'il considère comme un groupement Politique et cheval de bataille du président Tshisekedi. Il fait part dans la note reprise ci-dessous, le préambule et quelques articles de l'USN. Aussi, a-t-il sollicité afin d'obtenir du Président de la République, le poste de Secrétaire Général dudit Regroupement Politique.

LUMUNA NDUBU PROPOSE A SON EXCELLENCE FELIX ANTOINE TSHISEKEDI TSHILOMBO LES STATUTS DU REGROUPEMENT POLITIQUE UNION SACREE DE LA NATION, SOLLICITE LE POSTE DE SECRETAIRE GENERAL

C'est ce qui ressort de sa déclaration écrite datée du 20 janvier 2021, parvenue à notre organe de presse au sujet de l'Union Sacrée de la Nation créée par le président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO en date du 23 octobre 2020.

LUMUNA NDUBU propose au Président de la République, Chef de l'Etat, Autorité Morale du groupement politique Union Sacré de la Nation, les statuts dont le préambule et quelques articles suivent.

Le groupement Politique Union Sacrée de la Nation est le cheval de bataille de Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, candidat à sa propre succession en 2023, conformément à la constitution (article 70), à la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques ainsi qu'à la loi électorale, explique LUMUNA NDUBU.

La longue et riche expérience politique et socioprofessionnelle d'Avocat, Commissaire du Peuple, Conseiller de la République, Sénateur, Vice-ministre de l'Intérieur et de la Sécurité du Territoire, Vice-ministre de l' Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Chevalier d' Ordre National Léopard, Président National du Parti Droite Plurielle (DP-RDC°, membre influent de plusieurs délégations officielles en Afrique, en Europe, USA, ONU, UE, participant aux nombreux fora organisés au pays et à l'extérieur du pays, permet à LUMUNA NDUBU d'élaborer les statuts de l'Union Sacrée de la Nation, solliciter et obtenir du Président de la République, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Autorité Morale du Regroupement Politique l'Union Sacrée de la Nation, le poste de Secrétaire Général.

Voice le préambule du Regroupement Politique de l'Union Sacrée de la Nation et quelques articles.

PREAMBULE

Pareilles à la déclaration de l'indépendance intervenue à Léopoldville en date du 29 Juin 1960 entre la Colonie Congo Belge et la République du Congo, les élections Présidentielle, législatives nationales et législatives provinciales du 30 Décembre 2018 ont donné lieu à la passation pacifique du pouvoir en République Démocratique du Congo entre l' ancien Président de la République élu sortant Monsieur Joseph KABILA KABANGE et le nouveau président de la République élu entrant Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Cet évènement a été salué chaleureusement tant au niveau national qu'au niveau international.

Cet évènement a été aussi précédé d'un autre évènement aussi important. Il s'agit de la coalition politique ayant eu lieu en date du 23 Novembre 2018 à Kinshasa/ Kingakati liant Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO alors Autorité Morale du regroupement CAP POUR LE CHANGEMENT CACH en sigle et Monsieur Joseph KABILA KABANGE Autorité Morale du Front Commun pour le Congo F.C.C en sigle pour diriger ensemble le pays.

Mais hélas ! La coalition dualiste CACH-FCC qui avait suscité tant d'espoirs n'a pas pu cependant trouver d'issue. Il est apparu une sévère divergence de vues sur un consensus quant à la gestion du pays.

En effet, pendant que Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO devenu Président de la République Chef de l'Etat voulait opérer des réformes pour matérialiser sa vision «le peuple d'abord», notamment dans les domaines de la paix, de la sécurité nationale, de la commission électorale nationale indépendante (CENI), la territoriale, de la diplomatie, de l'indépendance de la justice et de l'instauration d'un Etat de droit, il s'est heurté à la résistance farouche de la part du clan KABILA partie cocontractante qui lui, tenait mordicus au statuquo ante dont il avait déjà planté le décor et tirait des dividendes pour garantir éventuellement la survie et la retraite politiques.

Il est apparu ainsi une nouvelle crise politique liée au défaut d'un consensus entre parties en vue de présider aux destinées du peuple Congolais.

Un blocage dirait le Commun des Congolais.

Et devant cette situation déplorable du sort du peuple Congolais et face aux enjeux de l'heure, le président de la République Chef de l'Etat Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a été amené à mettre fin à la coalition dualiste CACH-FCC pour créer un grand rassemblement politico-social regroupant les forces vives de la nation et dégager de la sorte un consensus national pour gérer ensemble la res publica.

C'est fut alors la naissance de l'Union Sacrée de la Nation « U.S.N ». Mais, pour être efficace et utile à la nation Congolaise l'USN devrait revêtir une forme juridique et un contenu réel.

D'où, la transformation de l'Union Sacrée de la Nation en un regroupement politique portant la même dénomination « LE REGROUPEMENT POLITIQUE UNION SACREE DE LA NATION (U.S.N) » en sigle.

Article 1 : Il est créé à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo en date du 23 octobre 2020 un regroupement politique dénommé « UNION SACREE DE LA NATION « U.S.N » en sigle.

Article 2 : L'U.S.N est dotée de la personnalité morale.

Article 3 : Le logo de l'USN est constitué de la carte de la République Démocratique du Congo englobant en son sein un groupe des femmes, des hommes et des enfants se tenants par la main et regardant dans la même direction.

Article 8 : Ne peuvent adhérer à l'Union Sacrée de la Nation que des partis politiques dûment enregistrés au Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité du Territoire ayant en charge les partis politiques.

Article 12 : L'adhésion à l'Union Sacrée de la Nation est libre et individuelle par parti agissant par le biais, du responsable dûment mandaté.

Article 16 : L'USN dispose des organes nationaux et des organes provinciaux.

Article 17 : Les organes nationaux sont :

L'Autorité Morale ;

Le Bureau Politique ;

La conférence des Partis Politiques ;

Le Secrétariat Général

Article 35 : En vue de gagner les élections à tous les niveaux et gouverner le pays, l'U.S.N présente :

Un seul candidat à l'élection présidentielle de 2023 ;

Article 42 : L'U.S.N peut nouer des relations avec les autres regroupements politiques poursuivant les mêmes objectifs.

Fait à Kinshasa, le 20/01/2021

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.