Togo: Des animateurs sportifs et socio-éducatifs au service de la gente féminine

Au, Togo, l'association Femme Sport et Développement (FE.S.DEV) se donne pour objectif de développer la pratique sportive des féminines, notamment dans les 4 communes du District Autonome du Grand Lomé (DAGL), en valorisant le Genre et leadership féminin et à la pratique de volleyball.

La pratique du sport encourage l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des jeunes filles grâce à son impact sur la santé et le bien-être, l'estime de soi, l'intégration sociale et la mixité. Sur le long terme, ces thématiques influent sur l'employabilité des femmes et leur leadership. La pratique d'une activité physique est l'un des meilleurs moyens pour prévenir les maladies physiques et psychologiques. De plus, à l'aide des éducateurs, le sport est un rendez-vous idéal pour sensibiliser sur les thématiques Genres et leadership féminin.

En effet, au Togo, Femme Sport et Développement (FE.S.DEV) entre dans le vif du sujet. Instituée pour contribuer à l'épanouissement de la femme via l'éducation et la pratique des activités physiques et sportives, l'association a entamé samedi à Lomé une formation des animateurs et animatrices sportifs, socioéducatifs. La rencontre a porté sur les thématiques Genres et leadership féminin et à la pratique de volleyball. L'idée est d'amener les membres de l'association à partager leurs expériences en volley avec les jeunes filles.

La formation vise à former les participants et à les amener à transmettre à la gente féminine de 4 communes du District Autonome du Grand Lomé (DAGL), les notions de la culture et de l'excellence à travers le volleyball.

« Nous les membres de cette association avons des rudiments du Volley. Nous maitrisons mieux le volley que les autres disciplines sportives. C'est pour cela que nous avons pris le volley comme un appât pour attirer les enfants et leur transmettre un message sur les valeurs olympiques », a expliqué Atsou Anato, coordonnateur du projet.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.