Maroc/Ouganda: CHAN-2021 (3è journée/Gr.C) - Le Maroc pour se racheter face à l'Ouganda

Douala — L'équipe nationale des joueurs locaux, qui a livré deux matches peu convaincants lors de ses deux précédentes sorties dans le cadre du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2021) des joueurs locaux, qui se tient au Cameroun, sera au pied du mur face à l'Ouganda, mardi à Douala, afin de valider son billet pour les quarts de finale.

Les Lions de l'Atlas, tenants du titre, ont raté l'occasion de plier les débats en leur faveur et se qualifier dès le deuxième match en cas de victoire face au Rwanda, lors de la deuxième journée (groupe C), mais ils ont fait montre d'une inefficacité inquiétante devant les buts et se sont contentés d'un nul blanc décevant (0-0), d'autant plus que la seule réalisation à leur actif jusqu'ici a été signée du point de pénalty (1-0 face au Togo).

Les hommes de Lhoucine Ammouta, leaders de leur poule avec 4 points, devant le Togo (3 pts), vainqueur (2-1) de l'Ouganda (dernier avec 1 point) et le Rwanda (2 pts), auront l'occasion de se racheter et faire oublier au public la piètre image qu'ils ont livrée lors de leurs deux précédents matches.

L'adversaire semble, à priori, à la portée mais l'incapacité de la ligne offensive marocaine à scorer laisse ce match ouvert à tous les pronostics.

L'entraîneur de la sélection nationale, Lhoucine Ammouta, avait reconnu la difficulté de la tâche qui attend les siens, d'autant plus qu'il a affirmé à l'issue du nul contre le Rwanda que « les équipes qui affrontent les Lions de l'Atlas au CHAN optent pour un retranchement excessif en défense".

"Face au Rwanda, nous avons monopolisé le ballon et inquiété à plusieurs reprises la défense, mais nous n'avons pas réussi à concrétiser les occasions que nous avons eues", avait-il dit.

« On a manqué d'automatisme, d'allant. Il faut cette étincelle à travers des idées, des transversales, des transmissions rapides. Concernant Ayoub El Kaabi, je n'ai pas d'inquiétude, il n'a pas marqué mais il travaille pour l'équipe, nous allons le mettre en confiance pour qu'il retrouve ses sensations", a-t-il ajouté.

L'attaquant des nationaux Ayoub El Kaabi, meilleur buteur (9 buts) et joueur de la précédente édition organisée au Maroc n'a pas encore ouvert son compteur de but, lui qui caressait le rêve de rééditer son exploit lors de cette édition camerounaise.

Pour le joueur des Lions de l'Atlas Ismail Khafi, cité dans une vidéo publiée sur le site de la Fédération royale marocaine de football, le groupe se prépare sereinement pour le match contre l'Ouganda, espérant que la sélection marocaine réussira à signer la victoire pour éviter les calculs de dernière minute.

De son côté, Mohammed El Maagazi a estimé que la victoire contre l'Ouganda est primordiale. « Nous savons que nous aurons affaire à un adversaire coriace mais nous sommes déterminés à l'emporter ».

Dans le camp ougandais, la défaite signifie une élimination pure et simple. A ce titre, l'entraineur de l'Ouganda, Johnny McKinstry, n'y est pas allé par quatre chemins et a prédit un sursaut d'orgueil face aux Lions de l'Atlas.

"On va se mobiliser collectivement pour battre le Maroc, on doit se projeter rapidement. On a fait un bon match (contre le Togo) mais on perd. Nous avons perdu en jouant, en montrant des belles choses, des belles séquences », a-t-il relevé.

"Il faut oublier ce match cauchemardesque contre le Togo. On peut battre le Maroc en corrigeant nos erreurs, en venant avec des bonnes intentions. On aura certainement des occasions, le match sera ouvert, on peut leur faire mal", a-t-il prévenu.

La victoire des Togolais (2-1) face à l'Ouganda maintient intactes les chances de qualification de toutes les équipes au prochain tour.

Et si le nul contre l'Ouganda qualifierait l'équipe nationale aux quarts, la victoire sera salutaire notamment pour booster le moral de l'équipe et disputer sous de bons auspices la suite de la compétition.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X