Maroc: La normalisation entre le Maroc et l'entité sioniste, une démarche "extrêmement dangereuse"

Alger — Le Maroc, en normalisant ses relations avec l'entité sioniste en échange de la reconnaissance de sa prétendue souveraineté sur le Sahara occidental a fait quelque chose d'" extrêmement dangereux", a assuré, Pierre Galand, président de la Coordination européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO) au journal algérien, La Patrie News.

"A mon avis, ce qu'a fait (le roi du Maroc) est extrêmement dangereux (...) Le roi et le gouvernement du Maroc ont mis le pied dans un terrain extrêmement miné", a-t-il soutenu. "Ces derniers sont en train de remettre en cause tous les principes et conceptions qui ont conduit à la construction de l'Union africaine en se servant de la puissance et de l'argent mis à leur disposition par l'Amérique de Monsieur Trump", a-t-il affirmé.

Le 10 décembre dernier, l'ancien président américain, Donald Trump, avait annoncé reconnaître la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental en contrepartie de la normalisation des relations entre le Maroc et entité sioniste, alliée des Etats-Unis.

Pierre Galand, notera cependant qu'en politique, rien n'est jamais définitif. "C'est là que nous devrons être attentifs en mobilisant le plus grand nombre de sénateurs et de parlementaires américains au sein du Sénat et du Congrès afin que cette question revienne devant de la commission des affaires étrangères.

" Il faut que la déclaration de Monsieur Trump soit dénoncée au sein de cette commission", a-t-il affirmé signalant que "ce n'est qu'après cette dénonciation que Monsieur Biden aura les mains libres pour faire reprendre à son pays sa place naturelle au sein du concert des nations, en acceptant les règles qui déterminent les relations entre les pays, à commencer par le droit à l'autodétermination de tous les peuples".

Le président de l'EUCOCO a critiqué, par ailleurs, la France rappelant que "c'est elle (...) qui a de tout temps donné voix, et ouvert la voie, aux aspirations marocaines en matière d'occupation coloniale et illégale du territoire sahraoui".

Pour M. Galand, "la France doit maintenant se rendre compte qu'en ayant tergiversé, et fait perdurer cette espèce d'attentisme en faveur du Maroc, a permis à Monsieur Trump d'arriver à l'étape finale. Il s'agit d'une étape complètement folle, selon laquelle il pourrait vendre le Sahara Occidental au Maroc, alors qu'il n'a aucun droit de faire cela".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.