Algérie: Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint

Alger — L'universitaire Liess Boukraa, enseignant de sociologie et auteur d'écrits et d'ouvrages sur la sociologie, est décédé lundi à l'âge de 67, a annoncé son éditeur en Algérie.

Né en 1953, Liess Boukraa a enseigné la sociologie à l'université d'Alger et à Bruxelles (Belgique). Il a également suivi des études dans une université américaine (Washington) où il était assistant de recherche.

Liess Boukraa avait aussi dirigé l'Institut national d'étude de stratégies globales (Inesg).

Auteur de plusieurs ouvrages, il a signé notamment "Le djihadisme, l'Islam à l'épreuve de l'Histoire", " La sociologie face à son objet, une science en formation" et "De la crise de la sociologie au problème de son objet".

Dans ce dernier ouvrage, édité en 2003 en France, l'auteur s'interroge sur la capacité de la sociologie académique à penser les faits sociaux comme appartenant à l'espace homogène de leur positivité. Liess Boukraa soutient que le "véritable objet" de la sociologie académique n'est pas la société mais plutôt la "conscience sociale".

" L'Algérie, la terreur sacrée", est un autre ouvrage préfacé par le journaliste français Hervé Bourges", où l'auteur analyse les mécanismes de l'extrémisme religieux en Algérie.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.