Afrique: Miser sur l'innovation pour nourrir la population mondiale en temps de pandémie et de changement climatique

communiqué de presse

Tel est le message du Directeur général de la FAO lors de la Conférence mondiale des ministres de l'agriculture

Berlin/Rome, le 22 janvier 2021 - Invité à s'exprimer à l'occasion de la Conférence des ministres de l'agriculture (Berlin), le Directeur général de la FAO, M. Qu Dongyu, a souligné qu'il était important, face à la covid-19, que la communauté internationale continue à chercher de nouveaux moyens de rendre les systèmes agroalimentaires plus durables et a tenu à rappeler le rôle que la FAO et ses partenaires ont à jouer dans cette entreprise.

M. Qu Dongyu a réaffirmé que la FAO était disposée à accompagner l'humanité dans une «nouvelle voie», en particulier grâce au Programme d'intervention et de redressement de la FAO face au covid-19, à l'Initiative Main dans la main et à sa Plateforme géospatiale, et à l'approche «Un monde, une santé».

Concernant cette dernière démarche, le Forum mondial sur l'alimentation et l'agriculture, dans le cadre duquel la conférence était organisée, a été l'occasion pour la FAO de présenter son nouveau rapport sur les possibilités d'innovation dans les systèmes d'élevage. Le Forum, qui a duré une semaine, a rassemblé plus de 90 ministres du monde entier ainsi que des représentants de haut niveau de diverses organisations internationales.

Dans leur communiqué final, adopté vendredi, les participants à la Conférence des ministres de l'agriculture plaident pour une accélération de l'action climatique, de l'intervention menée pour faire face au covid-19 et du travail réalisé pour prévenir l'apparition de nouvelles pandémies, thème général de ce treizième Forum mondial sur l'alimentation et l'agriculture.

Alors qu'il s'exprimait lors d'une session présidée par la Ministre fédérale allemande de l'alimentation et de l'agriculture, Mme Julia Klöckner, M. Qu Dongyu est revenu sur les principales conclusions de la table ronde de haut niveau organisée par la FAO sur le rôle que peut jouer l'innovation dans l'amélioration de la durabilité des systèmes alimentaires et la prévention de nouvelles pandémies.

«Ce que l'on retient de cette discussion, c'est que la pandémie a dynamisé l'innovation et que nous devons nous efforcer, ensemble, de conserver l'élan créé», a-t-il déclaré. Il a mentionné plusieurs exemples pratiques d'innovation présentés lors de la table ronde - des orientations, des initiatives multipartites et des outils numériques, mais aussi de nouveaux modèles d'activité, tels que les systèmes d'information agricole et les plateformes de commerce électronique conçus pour améliorer les infrastructures numériques dans les zones rurales.

Revenant sur la demande adressée à la FAO à l'issue du dernier Forum mondial sur l'alimentation et l'agriculture, le Directeur général a informé les ministres des progrès réalisés dans l'établissement de la Plateforme internationale pour l'alimentation et l'agriculture numériques, auquel le Conseil de la FAO a déjà donné son feu vert. Le message de M. Qu Dongyu a fait écho à celui du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, M. António Guterres, qui a demandé que des «mesures audacieuses» soient prises en vue d'améliorer les systèmes agroalimentaires mondiaux et a invité tous les pays à participer au Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui doit avoir lieu prochainement, pour susciter des initiatives en faveur d'une planète et d'une alimentation saines.

Le Commissaire européen à l'agriculture, M. Janusz Wojciechowski, et le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial, M. David Beasley, sont également intervenus pendant la session. La Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Mme Patricia Espinosa, a ensuite rejoint M. Qu Dongyu, Mme Klöckner et M. Wojciechowski à la conférence de presse de clôture du Forum.

Un appel à l'action en guise de communiqué final

C'est un nombre record de ministres de l'agriculture qui s'est engagé aujourd'hui en faveur d'une vision politique commune en adoptant, à l'unanimité, un document dont les réflexions devraient alimenter encore davantage les discussions internationales sur les politiques agricoles.

Dans ce communiqué, les ministres exhortent les pays et les organisations de développement à lutter contre la pandémie de covid-19, à prévenir l'apparition de nouvelles pandémies et à prendre des mesures d'atténuation du changement climatique et d'adaptation à ses effets. Prenant acte du rôle essentiel joué par les secteurs agricole et alimentaire, ils se sont engagés à aider les agriculteurs, en particulier les petits exploitants, à préserver leurs activités et leurs moyens d'existence tout au long de la pandémie, à se relever par la suite et à accroître leur résilience.

Les ministres ont également réaffirmé leur attachement au Programme de développement durable à l'horizon 2030 et à ses objectifs de développement durable (ODD), en particulier l'ODD 2 (éliminer la faim), ainsi qu'à la mise en œuvre des directives volontaires en faveur de l'application du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale. Les ministres ont souligné que l'innovation était indispensable pour accroître durablement la production et se sont déclarés favorables à des solutions durables fondées sur les nouvelles technologies et des pratiques novatrices, conformément aux principes qui sous-tendent le Cadre de la FAO pour une bioéconomie durable.

Faisant écho aux propos tenus par le Directeur général pendant le Forum, le communiqué encourage l'amélioration et le développement de la collaboration internationale dans le cadre de l'approche «Un monde, une santé», et en particulier des systèmes d'information mis en place par la FAO, l'Organisation internationale de la santé animale et l'Organisation mondiale de la Santé aux fins de l'alerte rapide, de la communication transparente d'informations et des recherches sur l'apparition de foyers de maladies animales et zoonotiques.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: FAO

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.