Sénégal/Cap-Vert: Me Senghor à Praia - "Un signe du destin", espère une diplomate

Dakar — L'ambassadeur du Sénégal au Cap-Vert, Seynabou Dial, veut voir à travers la décision de Me Augustin Senghor de présenter à Praia, sa candidature à la présidence de la CAF, comme "un signe du destin".

"Cette fois, vous venez en marge de l'assemblée générale de la zone ouest A présenter votre manifeste, votre candidature à la présidence de la CAF. C'est un hasard du calendrier et je voudrais que ça soit un signe du destin parce que la dernière fois que vous êtes venu ici, l'étape de Praia nous a porté chance sur le chemin du Mondial" (2018), a rappelé la diplomate.

Intervenant après le discours du président de la Fédération sénégalaise de football, la diplomate, sans note, a livré un discours applaudi par les délégués de la zone ouest A.

Elle a magnifié le programme du candidat, relevant "une vision source de réconfort parce qu'elle porte l'idéal d'une Afrique ambitieuse dans le domaine du football qui a vocation à unir au-delà des frontières".

"C'est l'occasion de saluer cette vision et cette ambition au service du continent", a dit Mme Dial qui a rappelé l'engagement du gouvernement aux côtés de Senghor.

Après le Sénégal, le candidat a commencé à battre campagne auprès de ses pairs de la zone ouest A. Il a présenté son programme devant cinq présidents de Fédération de la zone ouest A.

La Commission de gouvernance de la CAF a donné un quitus à son dossier de candidature et à celui de l'Ivoirien Jacques Anouma.

Les dossiers de candidatures du Mauritanien Ahmed Yahya et du Sud-africain, Patrice Motsepe, nécessitent des vérifications complémentaires.

L'élection est prévue le 12 mars prochain au Maroc.

C'est dans le Royaume chérifien que Me Augustin Senghor a été élu au Comité exécutif de la CAF en janvier 2018.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.