Madagascar: FFKM - Odon Razanakolona interpelle l'Etat

Odon Razanakolona, le leader de l'Église catholique prend les commandes du Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar (FFKM). Il succède à Denis Rakotozafy de l'église luthérienne. Lors d'un culte œcuménique qui s'est tenu à Ambatovinaky, dimanche, le nouveau président du Conseil a lancé un message aux tenants du pouvoir.

La première déclaration du FFKM pour cette année 2021 a été adressée entièrement aux dirigeants. Plusieurs points ont été soulevés et le numéro Un du FFKM n'a pas mâché ses mots pour interpeller le gouvernement afin d'apporter une amélioration dans la gouvernance en général. La déclaration a mis l'accent sur l'insécurité, le Kere dans le Sud, la gestion de la pandémie de Covid-19, la réconciliation nationale, l'éducation, le pillage des ressources naturelles. À Plusieurs projets sont réalisés par l'État. Cependant, ceux qui vivent dans la misère sont encore trop nombreux, note la déclaration du FFKM. La famine demeure un problème récurrent qui nécessite une solution durable. Ainsi le Conseil fait appel à l'État pour poursuivre les efforts déjà fournis, notamment sur le kere.

Le message touche également l'Église et les différentes associations œuvrant dans les activités humanitaires afin de soulager les souffrances qui pèsent sur les victimes de la sècheresse. Plusieurs milliers de personnes souffrent de la famine dans le Sud. Le gouvernement, à travers l'Office national de la nutrition, le ministère de Défense nationale et les personnels de santé est à pied d'œuvre pour assister les familles victimes du Kere.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.