Congo-Kinshasa: L'informateur, Modeste Bahati Lukwebo, rencontre le MLC de Bemba

Nommé informateur par le chef de l'État, Modeste Bahati Lukwebo a la charge d'identifier une nouvelle majorité à l'Assemblée nationale. Dans le lot des consultations quotidiennes de l'informateur, commencées la semaine dernière, le sénateur Bahati Lukwebo a reçu ce lundi une délégation du MLC de Jean-Pierre Bemba.

Avec le Mouvement de libération du Congo (MLC), les choses se sont plutôt bien passées. Selon Mohamed Bule, chef de la délégation de ce parti, Jean-Pierre Bemba, leader du MLC et Moïse Katumbi d'Ensemble pour le changement ont, tous les deux, joué un rôle important dans la mise en place de l'initiative du président de la République : Union sacrée de la nation.

« Notre adhésion à l'Union sacrée pour la nation, vous savez que les premiers à avoir répondu présents sont les leaders, Jean-Pierre Bemba Gombo et Moïse Katumbi, qui depuis lors, travaillent en synergie. Vous savez ce qui s'est passé à l'Assemblée nationale. Nous y avons pris part après que nos deux leaders aient examiné cette question et échangé et nous poursuivons ce chemin-là », affirme Mohamed Bule.

Avant de rencontrer l'informateur, la délégation du MLC a d'abord eu une concertation avec les pro Katumbi qui, eux, avaient été reçus samedi par le sénateur Bahati Lukwebo. Mais les députés d'Ensemble pour le changement s'étaient gardés de faire une déclaration aux médias.

Les deux groupes se méfient du nombre sans cesse croissant d'anciens et fervents membres du Front commun pour le Congo (FCC), de Joseph Kabila dans ce qui se veut une nouvelle majorité parlementaire.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.