Tchad: Le pays conteste le rapport de International Crisis Group sur les insuffisances de l'armée

Ce rapport publié vendredi dernier, et dont RFI s'est fait l'écho, pointe les insuffisances de l'armée tchadienne, pourtant l'une des meilleures du continent, en pointe dans la lutte contre le terrorisme, mais qui reste marquée par l'injustice et le manque de professionnalisme. L'organisation internationale appelle à des réformes profondes pour que cette armée, la plus performante du Sahel soit capable de faire face à ses défis.

Ce rapport qui prétend être le produit de recherches d'une institution sérieuse et crédible essaie de façon insidieuse, sur la base d'éléments subjectifs, de discréditer l'armée nationale tchadienne tout en mettant en exergue le caractère incontournable et le rôle déterminant qu'elle joue dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Il est par ailleurs surprenant que dans un document censé représenté l'armée tchadienne, il n'y figure aucun chiffre, aucune statistique. Donc, comment est-il possible d'analyser les forces et les faiblesses d'une armée sans tenir compte de ses effectifs, de sa population d'officiers, de sous-officiers et des militaires de rang?

Mahamat Abali Salah, ministre délégué à la présidence du Tchad chargé de la Défense nationale

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.